https://i0.wp.com/img213.imageshack.us/img213/2613/voyageuh1.jpg

 

J’ai dépassé mes seven days de bloggirl, ai eu X visiteurs/teuses et surtout DEUX Comments. Alors là! oui vous avez bien lu : 2. Merci les filles d’avoir écrit un truc, super sympa en plus. J’espère que vous ne serez pas seules dans les jours à venir et moi non plus d’ailleurs, face à mon Mac. Sinon, je me suis rendu compte qu’il faut du temps pour tenir un blog (pas un bar mais ça on n’en reparlera), qu’il faut du temps pour tout avec encore du temps pour le reste. Et oui, un blog c’est comme un genre de double vie, ou plutôt de vie planquée, anonyme sous le décor d’un petit théatre que l’on se construit, avec des trucs qu’on aime ou que l’on aime pas parce qu’on a pas d’autres choix que de les mettre, jusqu’à ce que l’on affiche son interface identitaire en guise de paillasson de page d’acceuil. Bon, avant j’ai eu plein de préjugés, je me disait plein de trucs cons sur des cons et sur un système de cons à propos des blogs, en gros c’était ça. Et puis, pour ne pas me sentir trop conne, il fallait aller voir la bête de plus prés, ai alors commencer par faire une page Myspace. Alors ma page vous ne la trouverez jamais puisqu’une fois que j’ai eu réglé mes paramètres et fais mumuse avec mes photos/images et trucs qui bougent et eu 78 amis, j’en ai eu marre. Jeu fini, gagné. Et puis, me suis re-dis qu’il valait mieux créer son site mais là, je suis paumé dans le Web. Alors le blog.

Aprés un certain trie, j’ai découvert des blogs qui m’ont plut. Un blog c’est jeune. Ce qui m’a plu c’est que tout un tas de personnes aux quatres coins du monde peuvent rester en contact avec leurs proches via leur « carnet de voyage », ce qui est en même temps une super infos pour les voyageurs ou pour ce qui ont envie de savoir ce qu’on bouffe à Pétaouchnok. C’est comme ça que j’ai attérie sur des blogs d’expat’ qui comme moi débarquaient sur NY, sauf qu’ eux, ils avaient déjà une année d’expérience dans la ville. Tant mieux. Ensuite, j’ai rejoins la communauté en tant que cliente* visiteuse, ai lu et trouvé plein de nanas supers qui racontent des choses intérréssantes comme pas du tout, mais c’est pas grave, l’avantage c’est qu’on zappe vite sur autre chose et sans rancunes. Et puis les post qui parlent sur un fond blablablibliblabla… et bien, des fois c’est sympa. Ne suis pas une fille pour rien, ou si seulement parce que ça me plaît de parler de rien, ça détend et me fait surtout plaisir. Quand on va chez le toubib on regarde bien le Voici tout malade et corné, n’est ce pas? et vous en sortez avec certes, une ordonance magique qui va vous guérrir mais saupoudrée d’une culture people que vous ne suivez jamais. En plus, c’est votre toubib qui les achètent et les lis avant de vous les donner, (tu vois bien que ça ne détruit pas de faire médecine) qui pense à votre confort, à votre cerveau rétrécie par la fièvre, hein, vous devriez le remercier, d’ailleurs. Bon alors, les trucs qui semblent creux sont parfois aussi agréables, parfois. Et puis, ceux qui écrivent comme ils parlent, même avec des fautes, je les aime. Et puis un blog c’est sans implications, c’est cool. On se pose une question de naze? le blog y répond, on y trouve de tout. En plus, même la nana que l’on pensait dans un bled paumé et bien elle, elle se révèle passionante avec son blog, c’est plus la même j’te dis.

 

 

 

Juste avant de partir :

est ce que vous pensez que votre toubib contamine les magazines?

ou de les laisser se contaminer dans la salle d’attente?

est ce que vous lécher votre doigt pour tourner les pages?

* : y a des blog qui font vitrines, boutiques, sex shop ou marchande de poissons, une vraie société quoi.