https://i0.wp.com/img.epinions.com/images/opti/ec/36/Germ-X_Hand_Sanitizer_Original-resized200.jpg

Si on pense à un cliché sur les Américaines ce sont déjà plusieurs trucs mais là, on va rester sur les mains. Il y a la manucure de la mort et le reflexe du Hand Sanitizer. Alors qu’est ce que c’est que ce truc? c’est un désinfectant/lingette ou gel nettoyant qui permet de se laver les mains quand on veut, sans eau, dans un désert par exemple. Trés utile si vous avez envie d’avaler un sandwich et que vous ne pouvez pas passer par la case bathroom, ou bien parce que vous avez envie de piocher dans une coupelle d’olive en pensant à vous aux autres et à savoir le H. sanitizer ne se mange pas, faut pas déconner non plus.

L'image “https://i2.wp.com/www.snowdriftfarm.com/gel%20in%20hand.jpg” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.

Ci-dessus une photo propre, ça aide et en plus elle est généreuse. Profitez-en.

 

Par contre, le truc qui devrait faire qu’on est fresh and clean de la main me donne plutôt la sensation de  » ça poisse ». Alors, pour nettoyer les objets ça ne me dérange pas mais sur les mains ça reste de la dépanne, j’ai quand même besoin d’un lavabo, donc besoin de flotte pour me sentir à l’aise. Il y en a beaucoup qui pense comme moi parisienne que j’étais, que Paris est une ville crade, que l’on y vit un enfer de pollution, ici, dans la GRANDE CAPITALE DE LA FRANCE ect…et bien, attention, c’e n’est pas vrai, Paris est propre. NYC ne risque de ne pas vous plaire. Déjà c’est grand. J’ai remarqué que depuis que je suis ici, je me lave encore plus les mains et utilise plus courament ces lingettes et autres concepts dérivés. Je ne suis pas la seule. Parcequ’aux USA c’est trés trés courant de se désinfecter les mains. Il y a un truc sur les microbes que je n’ai pas trés bien saisie encore. En tous cas, entre le subway et le reste, c’est plus crados, alors le réflexe : du désinfectant marche bien. En plus, l’avantage c’est qu’on trouve des échantillons (de tous genres d’ailleurs) à l’achat, allez dans n’importe quelle Pharmacie (ce n’est pas qu’une pharmacie mais une superette) et vous y trouverez des bacs côté Cosmetic. C’est pratique, un petit truc dans le sac est ça rassure.

Et puis la French manucure. Il y en a partout! à tous les prix. Vous n’êtes pas obligé de vous faire poser des faux ongles mais c’est un truc à faire si vous avez l’occasion de venir aux USA. Je vois trés peu de nana ne pas avoir des mains nickels, sauf le vernis dégueu’ qui se fait la malle. Vous risquez de croiser des ovnis avec tout l’art moderne sur un seul ongle mais ça, c’est comme ça, ici c’est permis. J’ai décerné la palme à une fille qui travaille à la poste avec des griffes immenses que l’on ne peut pas louper. Je n’ai pas de photo, je ne voulais qu’on me fasse un procés à la poste. Alors, j’ai testé : je cherche un nail shop pas cher, je m’installe. Il y a une tonne de gonzesses dans la pièce, la déco me fait penser à un ongle écaillé. $5 pour le basique, juste de la couleur. Je choisi ma couleur mais j’ai l’impression de ne pas avoir le temps de choisir. Les filles parlent anglais comme je parlais en arrivant : mal. On se débrouille, vas y ma caille. D’abord, coup de dissolvant, coupage de cuticules, retroussage de petites peaux, coupage et limage d’ongles, polissage et mes ongles n’existent presque plus. Je vois les mains de toutes ces filles qui bossent, bouffées par les produits, les ongles courts et pointus, je me dis que j’ai vraiment de belles mains. Et puis elle me les masse, me dis d’aller me les laver et de revenir. Je moufte pas. Là, couleur. Je repense à Fonelle qui parlais de son vernis marron clair, moi une fois, j’ai choisi un marron clair qui faisait plutôt et même beaucoup couleur nicotine à la lumière, les boulles. Et puis, les vernis sentaient fort le dissolvant ( périmés?) mais efficace. J’ai eu du mal à l’enlever en plus. Aprés, séchage, alors on attend face à un mirroir, les doigts écartelés. Il faut savoir que vous devez payer au début, on ne va pas se bousiller le vernis en allant fouiner dans son sac! et puis n’oubliez pas le pourboir. Ensuite vous aurez peut être l’impression d’être une femme des années 50′, allez un Diner!

Et vous? addict ou pas?