Je suis allé fouiner dans une boutique de Soho où j’ai essayé un bonnet extra large de Sonia Rykiel et je dois dire que je suis resté perplexe. Avoir un bonnet à NY est obligatoire, surtout si vous ne voulez pas vous retrouvez les oreilles congelées. De ce fait, je dois impérativement renouveller ma petite laine de tête, elle commence à craindre. Alors le bonnet, d’une laine épaisse et d’un gabarit Bob Marley (peut être que c’est cette référence de style qui me dérange) ou disont plutôt que ça me rappelle les filets de chignon victoriens, et oui j’ai plus d’un siècle. Devant la glace c’est sympa, moui… pourquoi pas… je ne sais pas, bon, ça me prend bien les oreilles, ça fait un poil béret et tiens je me penche et là, le bonnet devient cagoule et m’avale la tête. Oui je vous avais dit qu’il était grand. C’est le hic. Je le repose mais j’hésite encore… Je fouille donc dans les rayons et je tombe sur une robe noire de Peter Jensen, toute en soie, noire. Allez me dis-je, essaye-la. Par l’hiver qui s’installe, j’aurais plus besoin d’investir dans autre chose mais bon, je vous rappelle qu’à ce moment là je m’en fout. Elle est sans manches (aï), longue jusqu’au genoux et avec trois longs volants sur le devant prenant toute la longueur, tout à fait portable pour l’été prochain. Ce qui m’a beaucoup plus (aussi), c’est que les volants sont un peu décalés sur le côté du corps, juste ce qu’il faut pour laisser passer la griffe un peu branque de Peter Jensen, que j’adore. Une fois chez moi, j’ai regardé sa collection sur son site et j’ai trouvé cette fameuse robe (que je veux absolument parmis d’autres choses biensûre) dont vous ne verrez que le bas. Elle est sur la première photo qui suit et j’y ai ajouté quelques pièces récentes qui m’ont intérréssées.

Collection Automn/Winter 2007 :

Collection Spring/Summer 2008 :

Ce que j’aime dans ses collections c’est le côté citadin du vêtement, on peut être sophistiqué et extravertie tout en déambulant dans les rues. Je trouve qu’il manie à merveille le sportswear chic avec l’underground de couture, sans y omettre le plaisir.

Ps: je crois que je vais peut être me mettre à courrir pour m’offrir cette robe!