Bon, vous avez dû voir le shooting photo « Sacrément Inspirée » réalisé par Carine Roitfeld et photographié par Terry Richardson pour le Vogue France de septembre. Moi pas, je le découvre maintenant. La première chose à laquelle j’ai pensé, c’est aux films de Kenneth Anger dont un en particulier, Lucifer Rising (1973). Pour vous mettre dans le bain, Kenneth Anger travaillait souvent avec Bobby Beausoleil qui lui faisait ses bandes sons et faisait notamment partit de la Manson Family. Pas Kenneth mais Bobby. Par contre, Kenneth était fasciné par Aleister Crowley au point de devenir un adhérent de Thelema, notamment il fût un grand ami de Anton Szandor LaVey (qui créa The Church of Satan dans les années 1960) au point de vivre au sein de sa famille dans les années 80. Il a aussi été initié à l’Ordo Templi Orientis. Les films de Kenneth sont des bijoux du cinéma expérimentale tout en sachant que la plupart d’entre-eux sont démodés, trop impliqués dans la culture de l’époque. Lucifer Rising reste mon favori bien que je n’ai pas encore vu la totalité de ses films.

parisvoguedeux.jpg

parisvoguetrois.jpg

parisvoguecinq.jpg

Concernant le shooting photo, j’aime moyen et beaucoup. Surtout le contraste entre le propos avec ce jeune mannequin tout droit sortie d’un Jeune et Jolie, me laisse penser à une sorte de « brebis » romantique, fraîchement initiée, avec qui on peut régner en Maître. Bien que ces clichés ressemblent un peu à un jeu de cartes à monter, elles ne sortent quand même pas d’outre-tombe. Ma préférence est pour celle qui suit, je trouve qu’elle reflète bien l’esprit de ces communautés rock n roll hippies des 60’s / 70’s, avec cette nature sèche et cet immense pentagram fait d’un bloc, rock, et puis cette nana mi-laine mi-armure (alors là, je pense à l’armure d’or du méchant blond dans Excalibur; et au film Caligula). Enfin des références ultra visuelles et modernes, malgré l’implication de la mythologie grec et égyptienne.

parisvoguesix.jpg

Bien que le choix des vêtements soit sublime (en même temps c’est Vogue), je trouve qu’il en faut peu pour que toute cette série devienne trés commune, voir plate. Je suis déçu par la gentillesse et par une limite trop voyante.

parisvoguepinkskirt.jpg

parisvogueune.jpg

Et puis, la somptueuse collection d’Alexander Mcqueen :

Bon, je ne le relis pas, je le poste quand même. Et vous, qu’est ce que ce vous en pensez?