L'image “https://i2.wp.com/www.fallonandrosof.com/images/currinthanksgiving.jpg” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.

L’année dernière j’ai gagné une dinde à mon supermarché pour Thanksgiving. A cette occasion ainsi qu’à noel, on peut gagner de la viande grâce a toute la tune qu’on leur a laissé en faisant nos courses aux points accumulés chez eux. Et bien, je trouve que c’est super, au moins on peut avoir quelque chose sur la table et le partager avec nos proches, sacré bonus. Quand la caissière m’a dit que je pouvais aller choisir ma dinde si je voulais, sur le coup j’ai rien compris. Je venais pour deux pommes et vas-y reparts avec un oiseau aussi lourd qu’un sanglier. Je ne vous raconte pas le périple jusqu’à chez moi, j’ai dû la faire tomber poser par terre plusieurs fois et me percer un poumon au passage. En plus, ça caillait et la nuit est arrivée au bout d’un bloc. J’ai des photos mais vous ne les verrez pas, profitez plutôt des jeunes filles de John Currin. Une dinde pour 14 personnes ça prend tout l’évier et ça éclate mon plat. Heureusement, je sais découper une charrue volaille et j’en ai fait des sacs congèl’ pour six mois. Je vous rassure, elle était exquise et je vous dirais aussi que mes pommes ont la taille de pamplemousses, mais ici c’est comme ça, la terre se nourrie de choses étranges.

Sinon, Thanksgiving c’est quoi? déjà, c’est férié. Cela se passe le quatrième jeudi de Novembre et on remercie Dieu par des prières et des réjouissances pour les bonheurs que l’on a pu recevoir pendant l’année (sources : Wiki) et on bouffe. Alors l’histoire depuis Wiki :

En 1620, une centaine de pèlerins Puritains britanniques, pourchassés, fuirent vers la Hollande où ils embarquèrent à bord du Mayflower, à destination de la Virginie. En décembre 1620, c’est finalement à Plymouth (Massachusetts) que les 131 colons posèrent le pied sur le Nouveau Monde. En raison de leur peu de connaissances agricoles et d’un hiver particulièrement rigoureux, la moitié d’entre eux ne survécut pas au printemps suivant. Un indien Wampanoag du nom de Squanto entra en contact avec les immigrants et, avec sa tribu, leur offrit de la nourriture et leur apprit à pêcher, chasser et cultiver du maïs. Pour célèbrer la première récolte, à l’automne suivant, le gouverneur William Bradfordprière est de fête. Les colons invitèrent le chef Massasoit et 90 indiens à partager leur repas, en guise de remerciement pour sceller une amitié durable (avec le résultat malheureux que l’on connaît…) et un pacte commercial. Des dindes sauvages et des pigeons furent servis à cette occasion .

 

Deux ans plus tard, la colonie célébrait à nouveau la fin des récoltes, mais rendant surtout grâce à Dieu. Cette fête devint très vite simplement religieuse, et toute référence aux Amérindiens fut rapidement oubliée, d’autant qu’après la mort du chef Massasoit qui garantissait la paix, les Wampanoag furent finalement exterminés en 1676.

C’est l’occasion d’aller voir sa famille (si vous avez envie de les voir AUSSI avant Noel) ou de faire ce que vous voulez. En plus le lendemain, il y a des soldes!