https://i0.wp.com/www.therealestatebloggers.com/images/chinatown_new_york.jpg

…prépares-toi.

Prévois ta crème hydratante que tu auras planquée au fond de ta valise, la tenue de GI parcequ’ici tu vas y faire des affaires, oui toi, fille européenne avec tes euros d’or. Attends-toi aux $$, ça va flamber.

Tu peux aller assouvir ton décalage horaire dans l’hôtel de ton choix, ou sinon tu auras pensé à matter Craigslist pour une colocation d’une semaine. Une fois que tu seras ajournée dans la pendule New Yorkaise, tu iras de suite te faire un Diner cheap du coin, juste pour tester le breakfast de ton pays de vacances. Alors, ne te soucies pas de la qualité, n’oublie pas que tu es en vacances et que maison tu retrouveras dans une semaine. Pense aussi à aller dans une Pharmacie, déjà tu auras un choc. Comment est ce possible? réfléchie. Achètes-toi des Hearing Plugs (boulles Quiès, ça n’existe pas des aussi bien, par contre tu en auras 50) sinon tu ne dormiras pas les nuits suivantes, oui on s’habitue au décalage horaires mais pas au bruits. Tu me remercieras, ensuite. Si tu veux voir les buildings t’es servi, ne cherche pas loin, prends ton guide du routard que tu auras prévu et te voilà bonne touriste de base. Non, pas encore. Va faire un tour de Manhattan en bus rouge (pas l’hiver sinon tu vas crever aux USA et JE NE TE LE CONSEILLE PAS) ou un tour en Hélico’ à $100/personne : c’est pas mal, ou un tour de mémé à cheval dans Central Park en pensant à Woody Allen. Sinon, va dans un Barnes and Nobels, c’est une librairie, oui, tu auras un choc c’est naze mais c’est comme ça ici, on aime la sécurité tranquille. Trouves -toi le ZAGAT, tu y trouveras plein d’infos sur les resto’, le shopping ect…c’est du local, du test de particuliers mais méfies-toi quand même des goûts d’un pays que tu ne connaîs pas, tu peux souffrir. De toute façon, ne t’étonnes pas d’entendre des français comme toi à chaque coin de rue, la France est plus grande que tu ne le pensais, tu apprendras des choses.

Tu as faim de fringues et peu de tunes, va faire un tour chez LOEHMANS et CENTURY 21. C’est de la fringue en tous genres pour pas cher. Oui, c’est possible. J’y ai trouvé plein de trucs (veste K Lagerfeld, shoes Theory ect…culottes…) finalement et tout le monde dit que c’est le bon plan de NYC. Alor, tu vois?. J’ai raison. Si tu cherches un resto frenchy, déjà, c’est branché. Toi, tu es le Luxe, ne l’oublie pas. Sois facile, n’exige pas que l’on te serve comme si ou comme ça, c’est comme les autres on l’habitude, ce n’est pas la France. Si tu veux des fleurs, le choix est naze et surgelé, opte plutôt pour une ballade dans les rues, tu en auras pour 7H.

Penses aussi que Brooklyn est bien, NY n’est pas limitée à l’île, ça te fera une culture (tranchée entre le centre-ville et la proche banlieue) que tu n’aurais jamais soupçonnée. Il y a aussi de grands Museums (MET, MOMA, Whitney ect…) et une masse de galleries dans Chelsea où il ne te faut qu’un pas dans un building pour en voir cinq d’un coup. Ne t’étonnes pas d’ailleurs que l’on te matte de traviolle à l’entrée des buildings, ce n’est pas contre ton étrangeté mais c’est juste l’ affirmation existentielle du Sécurity Man. Et puis dans le Subway, ne regarde pas trop les gens fixement parce que tu es crevé, que tu ne sais plus où tu es, saches qu’ici les gens n’y sont pas habitués. Ils vont soit se sentir comme obligés de te parler (et fais gaffe, à NYC on tchache grave) ou se sentir …ouais imagine. Et puis, malgré ce que l’on pense, on ne se touche pas, même si on vient du sud, ça ne change rien au fait que le contact est …dans la grande gueule sans toucher. D’ailleurs, un homme n’est pas galant, en tous cas c’est rare (j’ai vue des filles trépigner debout au comptoir de bar alors que le garçon est tranquille sur un siège) il fout un choc, à l’air célébre.

NY c’est tous les styles, même ceux que tu pensais qui n’existaient plus, sauf en Inde. L’Inde c’est trés branché en fait, attention!. Tu verras des looks qui n’existaient que dans les films des années 80 (pas la branchitude de Stockolm où là, ça tue) et toutes les époques en même temps. Pense aussi que tu n’es pas toute seule, des milliards d’étrangers sont là, avec toi, dans la même ville. NY c’est cher. Peut être pas pour toi qui est en vacances, mais y vivre c’est chaud. un loyer est ce qui avale ton salaire, saches le. Sans compter que le téléphone et internet c’est craignos à mort, le mythe des années 70 (qu’on a pas connu d’ailleurs, trop jeune) n’existe plus. Réjouis-toi de ton conseiller formé de ton mobile, parce qu’ici Verizon c’est la grande merde! et je ne suis pas la seule à le confirmer, sans compter le tarif des forfaits. Oui, on paye aussi les appels entrants, entre autre.

Bon, tu peux aussi trouvez comme moi une boussolle nunuche from Manhattan, qui t’indique le nord et le sud de la ville, ça marche, j’en ai la preuve. Vu que les quartier sont quadrillés, tu auras vite l’impression d’être un rat, d’ailleurs passé une heure, tu en verras quelques uns. Amuses-toi, ce sont tes vacances, tu es loin de chez toi.

Par contre si tu es paumé et que tu as besoin de quelque chose, les gens sont en général trés sympa, ils se manifestent vite. ça peut devenir un film, mais les films de références que tu as en tête, peut être qu’ils se passe aux USA et certainement à New York.

PS: au fait, les soldes, c’est toute l’année.

Et si tu es sage, je te raconterai un jour mon expérience dans un resto chinois paumé de Chinatown à 2H du matin, un soir que je ne peux te confirmer tel fût ma fatigue.