You are currently browsing the monthly archive for décembre 2007.

New York affiche un beau soleil, le temps est assez doux, on ne sait pas encore ce que l’on va faire ce soir et à mon avis, on trouvera à la dernière minute.
Non non, je n’étais pas parti trés loin, juste ce qu’il faut pour avoir des petites vacances et toucher le moins possible mon ordi. J’en ai profité pour regarder une tonne de films, avaler des boîtes de chocolats en une prise et faire ma feignasse. Bon, que demain soit une nouvelle année, pour l’instant, je m’en fiche un peu et des bilans encore plus, sauf que s’il y a un souhait à avoir pour cette année, c’est que 2008 soit une bonne réserve de surprises.
Allez, à l’année prochaine!
Publicités

christmas2007.jpg

Ayé, j’ai laissé la neige épaisse, le -13, le gèle sur les bagnoles, le magnifique sapin tout or, les petits biscuits, la cigarette sur le balcon, les excés culinaires, les bouffés de chaleurs, l’heure en moins, l’excitation à l’ouverture des cadeaux ect… pour revenir chez moi avec la pluie, un sac énorme, du jambon fumé artisanal dans la poche, des chocolate chip cookies, de la moumoutte Ikea ect…et mon ordi que j’avais abandonné. Là il est 01H46, j’écrirai demain!

 

Cette année sera mon troisième noël aux usa et j’ai opté pour un bouquet de sapin option cheap, achat de branches pour $5 (il y en a une tonne) et une partie dans un vase et l’autre à l’envers sur ma fenêtre avec un gros noeud rouge.
noeud-rouge.jpg
Comme ma bourse est assez limitée en cette fin d’année et que l’option cheap et crafty va de paire, et bien je me suis lancé dans la récup’ et feutrines, paillettes pour en confectionner une déco. BING BING.
fait-main.jpg
coeur-rouge.jpg

Je ne parlerai pas non plus de listes de cadeaux qui foutent les boulles déconcertent plus qu’autre chose, à la vue de tant de jouâsserie à cramage de CB. L’évènement créer le trouble, certes, c’est le moment de brûler son banquier tout en sachant que la première news de 2008 risque d’être la confrontation fumante avec feu celui-ci.

A ce moment, j’ai ma pensée pour ceux ou celles qui n’ont rien ou peu et qui sont seuls pour les fêtes. Alors, on récupère, on relativise, j’ai des idées qui te demanderons de dénouer ton imagination.

Ton sapin si tu en veux un n’est pas obligé de ressembler à un sapin. Tu peux le fabriquer toi-même avec n’importe quoi, penses CONCEPT.

Et puis, si tu t’ennuies parce que tu es seule ect…et bien fais des choses que tu ne fais jamais, c’est comme le sapin n’importe quoi, c’est toi le maître : tout est possible. Oui.

Côté table, c’est pareil. Saches que ce qui compte c’est que ce soit bon comestible et pour ça, pas besoin de la moitié d’un cheval garnit de feuille d’or. Et puis, si tu as un peu plus de moyens, tu peux aller dormir dans un hotel, partir deux jours en vacances, mettre une perruque, changer de nom et passer une nuit blanche dans des clubs, même seule c’est sympa.

Les cartes de voeux et les cadeaux, tu peux les confectionner toi-même et souviens-toi que peu et bien : c’est mieux.

D’ailleurs, voici UNE RECETTE DE CHRISTMAS COOKIE AU THE VERT, CITRON, VANILLE ET CANNELLE qui pourra trés bien se glisser sur un cadeau customisé par tes trois doigts :

250g de farine
100g de beurre ramolli ou une barre de beurre végétal
125g de sucre ou de fructose
50g en bonnus si tu veux y ajouter de la poudre d’amande
1 oeuf
1 cuillère à café de levure ou 3/4 de baking powder
Zeste de citron ou orange…
épices de ton choix; thé vert en POUDRE, cannelle, vanille ect…

Dans une jatte on mélange la farine avec le sucre, les zestes et la levure, on ajoute le beurre ramolli que l’on écrase à la fourchette et on fini par les mains jusqu’à l’obtention d’une boulle. Aprés on fait comme on veut, moi je coupe la boulle en deux et fait deux sortes d’épices. Dans l’une je mets l’équivalent de deux cuillère à café de thé vert en poudre et dans l’autre de la canelle avec vanille.

etape2patecanelle.jpg

Ensuite, on étale la pâte avec de la farine en dessous sinon c’est la zone, on fait en sorte de choisir son épaisseur toute seule avec son rouleau à patisserie sinon une bouteille en verre fera trés bien l’affaire.

etape1-pateverte.jpg
Prenez vos emporte-pièces

biscuits-anges.jpg

On pense à mettre du papier sulfurisé au fond du plat et on enfourne à 200°C.

biscuits-coeur-the-vert.jpg

biscuits-cuits.jpg

Il n’y en a eu plus que sur la photo mais si vous voulez en faire pour trois smalas et bien, augmentez les doses!

Pour les fêtes je vais dans un autre état bien plus froid que NY, mais tu me diras, ça va, je ne pars que trois jours. Alors, la seule chose que je te souhaites pour les fêtes, c’ est de devenir trés riche dans l’année, d’être follement aimé/e et si c’est déjà fait, et bien d’être tranquille.

Encore un truc dans mon placard que j’adore et que je ne porte pour ainsi dire, jamais.

erotokritos.jpg

En fait, il est mieux avec un sous-pull noir et ce, pendant l’hiver…finira-t-on avec des tricots en juillet?

…et du trois quart de cuisses qu’on adore.

https://i0.wp.com/thefroggieskitchen.com/wp-content/uploads/2007/04/girly%20muffins.JPG

Parcontre, je n’aime ABSOLUMENT pas les cupcakes. Les cupcakes sont beaux à voir et c’est tout. Mais le muffin reste le petit truc sympa et passable de l’entre-deux, de la petite pause en journée ou ce que tu veux, on s’en fout un peu d’où il sort en fait. Le truc c’est que j’ai remarqué une différence de gloutonnerie si j’achète UN muffin tout prêt quelque part ou n’importe où d’ailleurs, alors que lorsque MOI-MÊME se décide d’en faire…ça devient différent. Déjà, c’est moi qui fait, c’est moi qui dose. Et pis, j’ai une recette de base, que j’allège, que j’aspartamicide, j’en fait des montagnes des muffins que j’avale sans culpabilité en somme, parce que eux, je les connais, c’est MÔA qui les aits fait. En gros, l’écart de la cuisine de provenance incertaine de celle que l’on bâtit en terre connue. Je fais un grand écart. Pourquoi? et pourquoi pas, je suis encore élastique. Mon muffin a toute la grâce du fruit rouge, du léger manque de sucre et de beurritude. Tu ne connaissais pas ce terme? et bien avec tous ces néologismes blogesques de modeuses, on peut et toi aussi, ce permettre de créer un nouveau dico’ spéciale branleuse de langue cheap de texto de blog.

ça t’en bouche un coin, non? pas tout à fait.

Mon muffin n’est pas si mal que ça, il faut juste avoir le goût de la table au point de faire un fight si c’est dégueu’ et être aussi une humble personne, qui considére que peu de choses suffisent à rendre heureux (se). Surtout tes cuisses et ton bide au final. « Mais comme les bonnes choses ont une fin » disent ces cons, je leur dis qu’ils n’ont rien compris! on peut cuisiner léger à notre goût, sauf qu’on aura tendance à en avaler le trois quart en deux minutes. Est ce que cela en revient au même? doit-t-on se fier au jean sérré du lendemain? non on évite je vous pris.

3 cups de farine (sinon tu coupes avec de la farine soja mais là, c’est trois étages que tu vas te prendre dans la tronche)

1cup de sucre (ou la moitié de fructose, c’est mieux)

1tbsp de Baking Powder

1/2 teaspoon de Bakin Soda (ne me demande pas pour ces deux trucs, c’est chiant tu ne peux pas savoir comme j’ai pu rater des plats avec ça)

1/2 teaspoon de sel ( alors moi je mets moins)

10 tbsp de beurre (je prend du vegetable spread en barre, je fais au piffe)

2 large eggs (2 oeufs)

1 1/2 cup plain yogurt ( je prend du yahourt soja)

un peu de lemon peel (gratte un zeste de citron, à convenance ou orange ect…)

des fruits

1tbsp flour (si les fruits étaient congelés, c’est juste pour les dégorger)

Bon alors aprés, tu mets la farine avec ton mix qui fait office de levure (les deux trucs que t’as peut être pas compris) + le sel+ la pelure de citron ou autre. Tu mélange le beurre (n’oublie pas qu’on est aux states et que tu es censé ne pas avoir de dents, alors c’est mou) avec le sucre et les oeufs un par un. Tu y incorpores la farine avec le yahourt et pis si ça fait « plaque » et bien tu vas être comme moi la première fois, tu vas flipper. J’y ai mis un peu de lait de soja ou de lait de vache (je n’aime pas non plus les laitiers aux usa). Aprés les fruits avec les épices, c’est comme tu veux. Si tu as un plat à muffins c’est cool, sinon, un grand plat et tu en fera un gâteau. N’oublie pas que c’est pour à peu prés 12 muffins, ne t’étonnes pas de taille, cela rappelera à toutes les expat’ leurs premières impression des Etats-Unis.

Qu’est que tu penses de la cuisine maison VS celle des autres? et puis dis moi si tu tentes cette recette, j’en veux des échos!

PS : voir le comment de Néfertiti pour la conversion. 

 

https://i0.wp.com/www.imarginal.com/wp-content/uploads/facebook.jpg

Par hasard. J’ai reçu un email d’une nana de qui je m’étonne d’avoir reçu un email. Un soir de vin rouge qui fait un charmant assortit entre ma langue et mon foulard en soie, je m’échappe curieuse mais pas trop sur l’interface de Facebook. D’abord je pompe que dalle. Je te poke, je t’envoie des oeufs et des zombies, on se fait des potes qu’on connaît comme sur Myspace mais avec les images en moins, c’est nul me dis-je. Sauf, que dans mon excitation je me lance en CTRL T et zappe simultanément sur Copains d’avant. Je ne sais plus comment j’ai fais pour avoir cette pensée. Bref, je me retrouve donc sur Cop’d’Av’ à chercher de vieilles connaissances (c’est vraiment dur de me souvenir de leur noms), j’en trouve, j’en vois des photos, j’ai les boulles.

Alors y en a un, de l’école maternelle où je suis d’ailleurs en photo, lui, avec son long message qui tue d’informaticien qui veux retrouver ces anciens amis de mini-bancs d’école. Je ne le reconnais même pas sur la photo, il est où ce mec? si, je vois sa tête d’aujourd’hui et il fait vieux. Je réfléchi et de cette manière, je n’aime pas.

Aprés, j’en vois une autre qui largue tout ces liens Web. La honte, c’est naze. Elle se grille. Et puis encore une autre, que j’aimais bien, les photos font années 80′ alors qu’elles ont due être prise en 2000, me collent des rides direct.

Je rebombarde sur Facebook, lancée entre mon bocal de vin et mon écran, je trouve la trouvaille. Encore plus pompant, genre la même tronche que dans mes souvenirs. Le pauvre. Tiens, celle-là ressemble vachement à sa mère mais en plus grasse…et elle, elle à un gosse toute seule et elle est dans la merde, elle aussi… ça me déprime.

Bon, j’envoie quand même un message mais je ne mets pas de photo de moi en référance. Et puis quoi encore?! rien.

Je n’ai poké personne, ça me fout la trouille, c’est quoi ce truc? si on me donne une tape à l’épaule par derrière, ça risque de me chauffer un poil les sourcils…Et puis alors là, je tombe sur un amoureux d’enfance. Genre école primaire. Il est moche maintenant, sa femme aussi mais ils ont l’air gentils. ça rassure n’est ce pas? C’est quoi cette histoire tu vas me dire? et bien j’étais secrètement amoureuse de lui, il ne me parlait jamais, sauf une fois, il m’a dit : … »combien t’as eu en math? »…ouai c’est nul. Bon je sais. Je lui envoie un message. Il me répond qu’il ne se rappelle pas de moi. Connard. En plus. Parceque sa mini phrase qui veut dire oublie, je peux vous dire que moi je m’en rappelle!! il me demande une photo, genre parce que tout ça c’est loin. Merci de me confier l’âge d’une relique et sur ce, je préfère l’image du souvenir.

Vous en pensez quoi de Face Book?

PS : j’ai grandi avec une maman seule, alors on vient pas me dire que oui les femmes seules ect…

PS : oui, y en a qui ont l’air nazes

PS : Violette, tu peux aller voir dans mes potes, sur la photo, c’est un couple.

New York c’est aussi la plage avec son quartier Russe. Quelques photos de Coney Island :

https://i0.wp.com/www.linternaute.com/savoir/weegee-photographe-de-presse/image/27399.jpg

p1010195.jpg

p1010193.jpg

p1010190.jpg

p1010200.jpg

p1010204.jpg

p1010214.jpgp1010227.jpg

p1010218.jpg

Bon, elles datent de l’année dernière, mais Coney Island ne bouge pas alors ce n’est pas grave, on ne va pas en faire un fouin. De toute façon avec ce qu’il nous tombe dessus en ce moment, je n’irais pour rien mettre un pied sur la plage, où c’est fortement exposé aux rafales de vents. Par contre, je suis déçu, je ne sais pas ce qu’il se passe avec WordPress mais mes photos sont toutes nulles une fois téléchargées.

Et vous y avez déjà pensé au sable sur la Big Apple?

…Et encore un truc pour l’hiver et bien utile dirons-nous. Par faute de ne pas avoir trouvé un nouveau bonnet, je conserve mon Mien tout pourrave. De toute façon la nuit, on me dit qu’il est « so nice » ces cons sont aveugles ou ils ont un goût profond pour la misère, me dis-je. J’ai essayé des bonnets Sonia Rykiel, des toques en fourrure, du bonnet de laine minable et à chaque fois je me retrouvais avec une tronche déformée ou triplée par un mauvais design. Je voulais un truc en fourrure et oui encore mais non branché par la perspective du total-look… OUI j’ai plus de 200 ans. Tu lis une momie qui se la pète en fur. Comme tu le sais, j’ai parlé d’un vison, d’un renard à 8 queues et d’une paire de boots. Si tu ne le sais pas, je t’invite à visiter dans mes archives. Alors voilà l’astuce. Un peu mais pas trop mais quand même. Tiens :

oreilles.jpg

C’est comme un casque primitif mais sans le son. C’est hyper chaud, c’est la touche idéale pour mon hiver 2007-2008 et en plus, ça amortit le bruit de la rue et à New York, c’est le top. Je ne me souviens plus du nom de ce truc en Français (d’ailleurs si quelqu’un le sait cela me fera une main en plus (pour ne pas dire un truc déguelÂsse) c’est un mix de serre-tête ou passe-tête pour les ploucs, avec deux grosses moumouttes qui ne pluchent pas mais qui font Gigi dans  » Les Bronzés font du ski ». C’est comme un chat sans tête et mort, alors on va dire que c’est cool. Ouais, c’est hyper cool sans litière. C’est le IT-TRUC de LA SAISON SINON TU MEURS D’UNE CRISE DE FROID.

PS: si tu ne connaîs pas Les Bronzés font du ski, ne matte pas dans mes archives.

PS: c’est dommage, elles rendent moins bien en photo, mes mouffles je veux dire.

Je risque un peu de casser le mythe aujourd’hui mais pas tant que ça, soyons juste honnête, ceci est un maigre constat. De toute façon aujourd’hui je fais la gueule. J’ai des bijoux qui ne risquent pas de devenir des pièces rares de créateurs, pour cause, ils s’oxydent ou se barrent en lambeaux. Lorsqu’on aime quelque chose, on le porte et re-porte et on y prend soin. Je ne peux pas dire que j’ai une immense boîte à bijoux puisque qu’en fait, j’en ai trois énormes d’où en sortent quelques pièces dont je ne me lasse pas. En exemple, un sautoir Isabel Marant. Bon, celui-ci ne s’est pas oxydé mais j’en ai un autre qui n’est plus du tout portable pour cause de tout ce flagrant cheap qu’est l’oxydation. Non, mon sautoir se détache tout seul et sur plusieurs points. Les boulles. Depuis quelques temps je ne le porte plus par peur de le perdre en miettes dans la rue et la rue, c’est une bouche béante qui attrape tout.

p1010018.jpg

C’est bien beau de vouloir une pièce griffée mais de la petite racaille au prix d’une nuit d’hotel « au Petit Moulin » ça fait un peu mal. Sans parler de la déception. Bon, j’aime beaucoup Isabel, j’en possède une partie dans mon dressing mais j’aimerai bien lui donner mes sous sans me sentir arnaqué comme dans un souk.

Avez-vous eu des déceptions de ce type? ou devrais-je dire que vous avez vraiment cru que c’était de l’or?

PS: oui, j’ai dormi dans cet hotel et vous ne saurez pas dans quelle chambre. Parcontre, si tu as des dons de voyances, je t’invites à en deviner laquelle.

Contactez-moi

p1010005.jpg lamomedenyc@gmail.com
décembre 2007
L M M J V S D
« Nov   Jan »
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31