https://i0.wp.com/www.imarginal.com/wp-content/uploads/facebook.jpg

Par hasard. J’ai reçu un email d’une nana de qui je m’étonne d’avoir reçu un email. Un soir de vin rouge qui fait un charmant assortit entre ma langue et mon foulard en soie, je m’échappe curieuse mais pas trop sur l’interface de Facebook. D’abord je pompe que dalle. Je te poke, je t’envoie des oeufs et des zombies, on se fait des potes qu’on connaît comme sur Myspace mais avec les images en moins, c’est nul me dis-je. Sauf, que dans mon excitation je me lance en CTRL T et zappe simultanément sur Copains d’avant. Je ne sais plus comment j’ai fais pour avoir cette pensée. Bref, je me retrouve donc sur Cop’d’Av’ à chercher de vieilles connaissances (c’est vraiment dur de me souvenir de leur noms), j’en trouve, j’en vois des photos, j’ai les boulles.

Alors y en a un, de l’école maternelle où je suis d’ailleurs en photo, lui, avec son long message qui tue d’informaticien qui veux retrouver ces anciens amis de mini-bancs d’école. Je ne le reconnais même pas sur la photo, il est où ce mec? si, je vois sa tête d’aujourd’hui et il fait vieux. Je réfléchi et de cette manière, je n’aime pas.

Aprés, j’en vois une autre qui largue tout ces liens Web. La honte, c’est naze. Elle se grille. Et puis encore une autre, que j’aimais bien, les photos font années 80′ alors qu’elles ont due être prise en 2000, me collent des rides direct.

Je rebombarde sur Facebook, lancée entre mon bocal de vin et mon écran, je trouve la trouvaille. Encore plus pompant, genre la même tronche que dans mes souvenirs. Le pauvre. Tiens, celle-là ressemble vachement à sa mère mais en plus grasse…et elle, elle à un gosse toute seule et elle est dans la merde, elle aussi… ça me déprime.

Bon, j’envoie quand même un message mais je ne mets pas de photo de moi en référance. Et puis quoi encore?! rien.

Je n’ai poké personne, ça me fout la trouille, c’est quoi ce truc? si on me donne une tape à l’épaule par derrière, ça risque de me chauffer un poil les sourcils…Et puis alors là, je tombe sur un amoureux d’enfance. Genre école primaire. Il est moche maintenant, sa femme aussi mais ils ont l’air gentils. ça rassure n’est ce pas? C’est quoi cette histoire tu vas me dire? et bien j’étais secrètement amoureuse de lui, il ne me parlait jamais, sauf une fois, il m’a dit : … »combien t’as eu en math? »…ouai c’est nul. Bon je sais. Je lui envoie un message. Il me répond qu’il ne se rappelle pas de moi. Connard. En plus. Parceque sa mini phrase qui veut dire oublie, je peux vous dire que moi je m’en rappelle!! il me demande une photo, genre parce que tout ça c’est loin. Merci de me confier l’âge d’une relique et sur ce, je préfère l’image du souvenir.

Vous en pensez quoi de Face Book?

PS : j’ai grandi avec une maman seule, alors on vient pas me dire que oui les femmes seules ect…

PS : oui, y en a qui ont l’air nazes

PS : Violette, tu peux aller voir dans mes potes, sur la photo, c’est un couple.