Comment dire à un Américain que des fois j’en ai marre des Américains. Evidement qu’il ne va pas comprendre, il va même se dire « quelle relou cette française ». Ouais, mais lui il ne sait pas écrire les huits normalement, ni couper une volaille, ni le fromage et ni tenir des couverts, genre : « mais tu savais pas qu’ailleurs que sur ta grande île le monde est peut être plus civilisé? »…ooouu, la je me sens dure. Alors qu’à la table d’à côté, eux, là-bas, savent se tenir et toi t’as l’air d’avoir trinqué tout d’un coup, autant te donner une pèle.

Il y a des jours où j’ai vraiment envie d’être dans un café, tranquille, à boire un thé seule et y rester des heures. Comme aujourd’hui. Sauf que je n’avais pas sous la main un endroit ressemblant au petit café de mes souvenirs. Ici, c’est cheap et on ne te laisse pas tranquille. Je me sens snob tout d’un coup.

Bon, changeons de sujet. Je n’ai pas encore fait des photos de mes derniers achats, j’ai la flegme. Mais ça va venir, je vais les prendre en photos. Pour l’info, je porte pour l’instant mon foulard tous les jours et mon top Maje n’est pas d’un coton de bonne qualité mais ça…en fait, ça me déçoit.

Comme c’est dimanche et que c’est le jour de ne rien faire et bien j’ai décidé de travailler ce soir. L’idée de me cailler sur Broadway me chante guère et de rentrer tard encore moins. Bon, je promets de passer plus de temps sur mes prochains posts, là, même si ça va bien (sauf à certaine heures), je suis débordée!

Et vous, ça va?

Advertisements