You are currently browsing the monthly archive for mars 2008.

Quoi t’est-ce ?
Après l’huile d’amande douce ou consort qui sont censées adoucirent la corne de nos genoux ou l’aspect biseauté de nos coudes, que penseriez-vous d’une huile qui stimule les sens pour ne pas dire la libido ou qui se dévore ? Pour une fois on pourra en retirer plus de profits, certes.

Et bien donc, que choisir ?
Je suis allée re-jeter un œil chez Sexy Avenue pour une charmante ballade au pays des joies oubliées. Mon dévolu part tout d’abord dans tous les sens, la princesse quatre étoiles se mue en rire de grosse cochonne prête à transformer sa piaule en baisodrome badigeonnée d’Orgie de Raisin.

Alors, Oil of Love ou Aphrodisiaque ?
La précieuse adore les huiles et vous noterez à mes côtés que les noms de la gamme Baisers Intimes – Aphrodisiaque sont assez explicites : Emotion de Framboise/ Fantasme à L’orange/ Orgie de Raisin/ Menthe sensuelle etc…
Pour moi se sera Vanille Fétiche, elle s’accordera avec mon shampoing et de toute une pièce j’embaumerai.
Et puis dans la gamme Oil of Love, l’Amande-Cerise sera mon premier choix bien que Ambrosia m’interpelle, vous retiendrez aussi que celles-ci se mangent ou s’avalent si tu préfères.

Je vois parfaitement toutes les situations possibles quant à l’exercice de ces huiles, déjà, dans la rue. Oui, si Demoiselle croise un beau Monsieur, elle peut lui fourrer en un coup ces doigts dans la bouche, comme ça, à l ‘esquive d’un baise main. Monsieur sera certainement surpris mais au moins, il lui en restera le goût délicieux d’un parfum de son enfance si lui-même ne tente pas une approche plus délicate en retour. Les ploucs penseront à Leader Price.

Et bien justement, si Monsieur se décide, il va falloir le réveiller un peu plus (après qu’il ait payé la chambre d’hôtel). La Demoiselle est vivace et armée dans son château. C’est là que viens Baisers Intime. En une seconde Monsieur est recouvert d’huile Amande-Cerise, brillant comme un bonbon papillonné dans du papier de soie, lui avec ses yeux ronds comme des billes. La douce n’attends pas, de toute façon elle n’a pas le temps, alors elle le masse énergiquement. Monsieur chauffe et commence à brûler, d’ailleurs il bronze. On entend la femme de ménage dans le couloir qui gueule « qui est ce qui a un chewing-gum à la fraise ? » tandis que le regard de ces deux se croise mollement.

Vu que la Demoiselle est plus jeune que Monsieur, lui commence à se sentir mal et feint une crise cardiaque. Alors la demoiselle prend les jambes à son cou et n’arrive pas à tourner la poignée de la porte avec ses mains huileuses. Elle tente donc de chevaucher la fenêtre mais s’aperçoit qu’il y a trois étages en dessous et en toute bonne femelle désespérée, elle se met donc à crier.

Alors, pour finir, je vous conseille de bien choisir la personne avec qui vous pourriez mettre en pratique ces huiles, comme avec un athlète par exemple.
Sinon, proposez à votre chef d’entreprise de glisser quelques flacons dans la panière-cadeau de fin d’année, cela ne fera de mal à personne, surtout pas à la morue du bureau d’à côté.

Merci à Sexy Avenue et Ebuzzing d’avoir sponsorisé ce billet!

creme.jpg

Lors d’une discussion avec une charmante jeune femme de plus de 50 ans, j’apprends que produits miracles il y a, du côté de chez Avon.

C’est avec la pensée de « ouais, Avon, j’avais travaillé pour eux et m’étais faite arnaquée du temps de mes 20 ans » que je me faufille dans la salle de bain de cette charmante afin qu’elle me fasse la déballe de ces trouvailles. C’est vrai qu’elle a une trés bonne mine et sans lifting. De quoi me faire rêver sur mes futures années. Elle me dit que chez Avon ils ont tout changés, maintenant ils sont tout neuf. La gamme Anew paraît-il est surprenante et pas cher.

Comme je fais partie de celles qui pensent que plus c’est cher plus ça marche, vous comprendrez que j’ai eu du mal à croire que cette gamme est soit disant intérréssante. Tout en sachant que c’est mon Eucerin de base qui a régénérée ma peau caillouteuse de la semaine dernière alors que mes Diors et Cie n’ont toujours pas montrées le moindre effet. Cela dit, j’avais lu quelques articles sur le sujet. Comme quoi ce n’est pas dans le prix qu’il faut regarder la qualité puisque qu’une simple l’Oréal ou Nivéa paraît-il est plus efficace qu’un pot de caviar. Anew c’est la même histoire. Sauf que là, je trouve que ça marche.Je m’explique. Mon amie me raconte toute son histoire à propos de la stupéfaction partagée et dubitative de ses copines quant à la marque et surtout l’évidence visible des effets de certains des produits. Rapidement, elles ont bonnes mines, les traits moins tirés, elles font même « rajeunies ».
Bien sûre, je m’y penche un peu plus. Tellement qu’elle me donne un pot de Thermafirm. Dans la foulée je vais sur le site d’Avon et comme les prix sont plus qu’abordables, je commence à y faire mes courses. Je commande Anew ultimate Contouring Eye System ; Ageless Results Intensive A-Line Treatment et une crème anti-vergetures Re-Fine. C’est certain que le nom des produits est Bio Tech à souhait mais je reste confiante quant à mon amie.Cette semaine je reçois mon petit colis, j’essaye depuis quelques jours et là, je tombe à la renverse très rapidement. Déjà, il faut savoir que je suis fumeuse et que cela n’aide en rien à avoir une bonne mine etc.…et de plus, j’aime sortir et que cette semaine fût assez animée. N’empêche que les pores de ma peau sont resserrés, affinés, mes ridules et rides d’expression sont atténuées, ma peau est même un peu repulpée. Seulement en moins d’une semaine. Je ne dis pas que c’est un miracle total mais j’en vois des effets rapides. J’imagine sur un mois et plus, à tester.

Les produits que j’ai ne sentent pas fort, ils hydratent bien (alors que j’ai tendance à être désydraté) et ne collent pas. Pour la crème vergeture je ne sais pas encore, en tout cas je peux enfiler mon skinny jeans juste après l’application.

Si l’une d’entre vous souhaite essayer quelques produits de la marque, je voudrais bien savoir ce que vous en pensez!!
Check it : Avon
C’est avec un teint chocolat que je suis partie faire mes courses ce matin, en effet, les plamiers changent la donne à la transparence de l’hiver. Pas besoin de make-up-cache misère et de rouge glossy, juste une tonne de crème pour tout réparer. D’autant plus que le climat est splendide, on a un soleil radieu et un froid qui tourne en fraîcheur sans mitaines et col roulé. J’ai fait une commande de produits de beauté via le net, j’attends mon colis d’ici quelques jours, demain peut être, j’en reparle trés trés vite, cela va vous plaire j’en suis déjà sûre. Photos à l’appui maintenant, ça suffit!
ciao!

palm1.jpg

Premiers rayons = allergies. J’ai la peau granuleuse qui me tire comme si on m’avait mise dans un pot au feu et mon estomac fait des siennes…mais vacances quand même!

Retour on Monday et au final, je ne repars pas à Paris à la fin du mois. Ceci dit, j’espère retrouver le soleil sur New York et non la pluie!!!

 

 

Bon, le résultat des courses : une paire de pompe Sandro, un tshirt Maje, des macarons, du thé, du vin, du fromage, du pain, des crèmes etc….et un retour arrosé dans l’avion. Je repars d’ici deux jours direction le soleil et températures élevées pour un re-re tour su NY de trois jours avec un come-back à Paris pour quatres jours. Le moi de Mars est rapide, je ne le fais pas dire.

Sinon, soleil et ciel sur NY, ça change de la grisaille-pluie que j’ai eu à Paname.

….des chaussures….des macarons…des trucs…

J’espère que l’on ne me chipera pas mes macarons Ladurée à l’aéroport!

Alors, arrivée en fanfare à 6H du mat’ vendredi matin direction avec énormes valises vers notre appart’. Première achat : de la bouffe. Des laitiers en base et croissants / la tuerie. Je dors 3H et décolle illico pour bosser, fini exténuée mais pas trop, on file boire notre premier ballon de rouge pour enchaîner ailleurs ainsi que dans un resto super franchouille. On se retrouve au comptoir à partager une bonne vieille grillade boeuf avec ses patates, deux pichets de rouge. Je peux dire que ça gueulait en Américain au comptoir.

Sinon, le choc. Je suis ému de retrouver ma ville, tout ce dont j’ai eu du mal à quitter. Le manque est énorme à NY et les prix côté shopping sont bien plus agréables à Paname même si l’Euro avale les $$$ en trois nano secondes. Le budget n’est pas de mise mais j’ai pu m’attrapper un Tshirt qui devrait être vendu à NY à prix d’or, si j’avais eu plus, j’aurai tout refait de la tête aux pieds. Bon, le boulot n’est pas fini, semaine chargée, je rentre jeudi.

A plus!

Ayé. Je dois faire ma valise, préparer mes papiers, demain je m’envole pour Paris. J’avoue que j’appréhende un peu, ce sera la première fois que je retourne en France depuis que je suis à New York. Je ne sais pas trop pourquoi d’ailleurs, mais j’ai tellement aimée Paris que l’idée d’y revenir va peut être me foutre les boulles. Mais bon, j’en suis trés contente, je vais retrouver ma langue, mes racines etc…sauf que j’y vais pour bosser, donc pas de shopping et puis vu le taux de l’Euro en ce moment, c’est une tuerie pour moi d’y aller.
Je vais essayer de continuer à poster des billets mais certainement sans photos, bref, à plus!

Armée de mon imper’ je rentre chez Zara. Le genre de chose que je fais rarement, chez eux. Le pire, c’est que je me retrouve en cabine avec deux jeans et un top. Alors le top, rose en forme de marcel-tutu : trop pouf. Le jean slim : trop slim et la qualité se montre déjà morte dés le premier lavage pour ne pas dire la première pluie. L’autre jean : celui-là avec sa coupe jodhpur, sa matière fine et clair, m’intérrésse fortement. Sauf que : trop grand et les détails se révélent « pas cher ». J’ai vu aussi les low boots genre Isabel Marant, et là, déçue par la qualité du cuir. Dommage.

Je me suis rattrapée chez Sephora avec une tournée de maquillage, j’en avait partout. Mon dévolu s’est jeté sur une poudre lumineuse de chez Shiseido et le test d’un autre lipstick qui m’a laissé rêveuse tout le reste de la journée. Demain, je pense déjà y retourner pour en faire l’acquisition. Passionnante ma vie!? Bon, ça va, ça vous arrive aussi.

Par contre, je suis désolé de ne pas mettre plus de photos sur mes posts depuis quelques temps ou de ne pas répondre à tous vos messages, je les regarde avec attention et y répondrais bientôt. Etant assez prise j’ai la tête dans les choux la plupart du temps et quand l’occasion se présente pour ne rien faire, et bien, je fais des choses comme ci-dessus, pour ne citer qu’un exemple. De plus, je m’envole pour Paris ce jeudi et ce, pour une durée d’une semaine voir plus, j’aurai peut être du mal à poster des photos mais des billets y en aura. Mais ça, j’en reparle demain, avec ma valise.

compléments alimentaires minceur

Bientôt, le printemps va nous tomber dessus qu’on n’aura rien vu venir. En tout cas à New York. Les couleurs flashy et les maillots de bain vont s’arracher les vitrines, en gros, ce n’est pas que le moment du grand nettoyage de placards mais aussi celui de se poser la question sur la forme de muffin qui dépasse par-dessus le jean. Oui c’est horrible et cela nous concerne directement, le muffin.

Alors, je tombe sur un truc. Oenobioldiet. La méthode est, qu’ils associent un complément alimentaire minceur à un régime efficace en ligne et c’est le premier du genre à agir sur la régulation de la glycémie, diminuant ainsi la sensation de faim et le stockage des graisses, ils disent.

Ils disent aussi :   « Le régime http://www.oenobioldiet.com est le résultat d’une étude réalisée sur plus de 650 000 femmes en surpoids. Pour plus de la moitié du panel, c’est le grignotage qui est responsable du surpoids, avant le stress/le changement de vie (42 %), la grossesse (29 %) ou l’arrêt du sport (19 %). »

J’avoue que je me retrouve bien dans la stressée qui grignote toute la journée et la flegmatique idée de faire du sport. Tout en étant pas une accro des régimes, je reste tout de même informée de ce qu’il se passe au cas où j’en aurai le désir et surtout lorsque Oenobiol sort un nouveau produit, là, en pensant à l’efficacité de leur petites gélules anti-poches/anti-cernes qui m’avait débarrassé de mes valises à l époque, je m’y penche un peu plus.

Je vous laisse allez voir sur leur site :  http://www.oenobioldiet.com et faire le diagnostique afin de calculer votre IMC (indice de masse corporelle) et d’évaluer votre surpoids ; Ensuite, ce n’est pas fini, vous évaluez votre alimentation via un questionnaire en ligne destiné à analyser vos habitudes et à vous fournir ainsi un bilan nutritionnel.
Et enfin, vous choisissez votre formule et en 1 clic et vous accédez à votre régime en ligne sur-mesure.

Alors, conquise?


sujet envoyé par Oenobiol via ebuzzing et sélectionné par moi.

Contactez-moi

p1010005.jpg lamomedenyc@gmail.com
mars 2008
L M M J V S D
« Fév   Avr »
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31