You are currently browsing the monthly archive for mai 2008.

A un moment de fort énervement je tape sur google : crédit lyonnais ne savent pas faire des virements.

Et je tombe sur ça : LCL : la banque de l’attente et de l’inertie

Je n’en dis pas plus, vous en savez assez.

Publicités

https://i2.wp.com/cache.virtualtourist.com/2686288-ONE_MILLION_DOLLARS_CASH-Las_Vegas.jpg

Alors 1 : mon compte affiche $-1.33 because ils m’ont pris des frais de « je ne sais où » alors que j’attends un virement qui ne vient pas. C’est génial.

En 2 : quelque chose pue dans la pièce où je suis et on ne sait pas quoi. En même temps y a pas de fenêtres.

3 : Ma négociation avec mon boss approche soit demain ou aprés demain.

4 : J’ai remarquée que la pouf est une focue en plus. Elle me dit à peine bonjour le matin et suis la seule à qui elle ne propose pas un café quand elle descend s’en prendre un.

5 : C’est la loose.

6 : Là, j’ai envie d’avoir mes sous, de déjeuner dans un resto et de faire du shopping!

https://i0.wp.com/www.willdoo.com/IMN/IMNadmin/uploads/HerbieHancock-2.jpg

il n’y a pas à dire Herbie me refait un moral. Ceci dit le temps aussi, New York affiche un soleil d’été, j’ai pris du bronzage façon vermillon, de quoi parfaire mon orange lipstick de chez Mac.

En ce lundi soir encore ensoleillée, moi, pauvrotte d’une erreur bancaire, forcée d’attendre un virement qui n’a pas eu lieu, j’ai pû me remettre de mes émotions lors d’un happy hours en terrasse…peu me suffit, je l’avoue. Demain boulot la goulle de bois mais l’esprit plus zen, me fait voir ce mardi où la semaine s’annonce chargée. Je ne me plainds pas mais je ne sais pas trop pourquoi mon esprit me pousse à écrire ces pensées.

Sinon, aprés mes listes de choses à acheter (surtout lorsque l’on ne le peux pas) je me sens lasse. Ce qui pourrait dire que, une fois ce fameux week-end de trois jours où mon compte affichait $0.67 je n’ai pu profiter que de cuisine spartiate asiatiques, maintenant mon retour à la working girl s’avère dangereux. Je veux dire que soit, il faut que je m’attende à être totalement séparée de l’idée frénétique du manque (en gros je vais tout vouloir acheter en un soir) ou bien je m’en ficherais complètement et me couvrirai d’étolles en lin et pieds aux vent. Un Jésus sexuellement féminin.

Herbie Hancock me rappelle une soirée trés sexuel.

Trés funky quand même, à l’écoute. Je ne dis rien, cela m’amuse.

A vous le plaisir!

https://i2.wp.com/www.iisg.nl/collections/ahf/images-600/17224-600.jpg

En face de chez moi j’ai un bar à plouc. Autant le dire c’est pas facile.

D’autant plus qu’il fait karaoké et les gens ont tendances à brailler bourrés avec la porte ouverte. Des fois, ça finit même en bagarre…Et comme ce bar est soutenu par les flics, et même nous on ferme notre gueule et on les supporte.

Parle moi donc un peu de société…

Si vous lisez souvent ce blog, vous savez déjà qu’en dessous de chez moi y a un Tanning Salon. Ouais, ils adorent faire bronzette en écoutant de la musique de merde à fond les ballons. Même tard et 7j/7.

Alors avec eux on est gagnant! en plus quand viennent les beaux jours le boss déboulle avec sa grosse moto et se plante devant son bar avec la musique à fond. Genre, les ploucs n’attendent que ça, ils font les habitués sans consommer, font radis en terre devant son bar avec lui en écoutant son fun des années 50.

J’avoue que la première fois j’ai souri (en conne d’expatriée) et j’ai vite fais la gueule. On a vite remarqué qu’il y en a qui ère dans la rue ou même squatte une chaise devant son bar pendant l’hiver. En gros, ils attendent l’été pour retrouver leur gros lard avec sa grosse moto. J’imagine (vue leur tronches) que regarder les bagnolles à ce moment là est comme une bouffée d’air frais. Alors ils sourient…pour rien, c’est mental je crois.

J’ai déjà pensé à leur envoyer des bombes d’eau dans des capotes de puis ma fenêtre mais je me suis dit que des boulles de feux serait plus adéquat.

Sinon, rien.

Il fait beau, je suis pauvre et ne travaille pas demain (normalement) parce que c’est Memorial Day. C’ets la fête où on se souvient de quelque chose (souvent trés moche) et où tout le monde sans fout du moment qu’on bouffe et picole.

Demain, on pourra épiloguer sur mon coup de soleil de la journée et rêver à gagner tellement de trucs que lorsque l’occasion se présentera on en aura un malaise!

Yeah.

Just in case, my Thursday day was the worst of the week. So, tomorow OOOps! today will be better. Because all my stress touched the top of my brain on that fucking day!

Et comment j’ai failli gober une mouche énorme devant mon ordi…et aussi qu’une petite fille de 4 ans avait une haleine de poisson cru…et que j’ai eu la soupape qui a lâché quand on m’a fait le coup que le virement que j’attendais depuis une semaine n’était pas passé…pour en fait me dire 5 minutes aprés que si finalement, je devrais l’avoir demain.

J’ai englouti du chocolat noir. Du coup, j’ai tâchée ma robe blanche A.P.C qui malheureusement ne peut rester net à chaque fois que je la porte, allez savoir pourquoi, elle est maudite.

Alors, ce vendredi, je dis QUE JE DEVRAIS GAGNER MON WEEK-END!!!

chuss.

…nulle à souhait.

Je me suis retrouvé avec zéro idée donc ai glandée à mort. Pour faire passer le temps j’ai tchatchée au tél avec tout ceux que je pouvais.

J’ai notament passée mon temps à surveiller frénétiquement mon compte bancaire via le net pour voir si j’avais reçu ce virement que j’attends depuis une semaine. Non toujours pas. D’ailleurs, j’ai fini par me faire griller par la pouf  (qui rit pour tout en plus, sauf là) qui a bien reluquée de ces petits yeux mon solde de $0.67. Oui j’avais oublié de baisser mon screen.

La honte.

En plus, je me rends compte que n’ayant plus le temps de faire du sport j’ai de la gélatine à la place de la moitié de mon body.

J’ai crâmée des clopes toutes les heures, en bas de l’immeuble, donc grillée à ne rien foutre. Ouais mais les autres ne fument pas.

Je me suis empiffrée de cochoneries sans vraiment avoir faim.

J’ai pensée à tous (le peu de choses) que j’allais dépenser immédiatement à la sortie de mon taf dés que j’aurais enfin ce virement sur mon compte.

Et lorsque qu’un collaborateur m’a dit qu’il devait faire un truc là où j’étais et que si je voulais je pouvais partir, il était 17H mais je n’étais pas obligé m’a t il dit. Et bien je l’ai pris comme un appel et ai donc décidée de m’arracher de ma journée pourrave pour retrouver mon robinet qui fuit à la maison.

D’ailleurs il coule en ce moment même, dans mon dos.

Résulat : je me sens une vraie naze, je culpabilise de ma journée et me dis que demain a intérêt d’être meilleure parce que j’assurerai un max!

Comme en ce moment c’est la stressitude et dailleurs, merci pour vos conseils, je réfléchis tout ça dans mon coin.

J’avais pour habitude d’utiliser l’huile d’argan sous forme d’huile (qui pue) le soir, juste avant de me coucher. Là, j’ai découvert l’huile d’argan en gélules. A prendre avant de s’endormir pour un effet nocturne…

J’avoue que depuis une semaine, je ne sais pas trop si cela m’a fait quelque chose de flagrant, je pense qu’il va falloir attendre un peu plus pour en voir les résultats. Je vous tiens au courant dés que j’aurai terminé ma petite fiolle mais en tout cas, ça ne fait rien de mal me dis-je car c’est du bio.

L’avantage est aussi l’odeur, là, il n’y en a pas et je dois bien ajouter que mon homme en ai épargné!

On fait tout de suite moins campagne avec ces capsules certes mais en tant que bonne citadine qui rêve de maison hyppies en pleine brousse ces petites mignonettes me font plaisir à avaler. Quelle poésie n’est ce pas?

J’ai toujours aimé me soigner avec des plantes, étant une flippée du « chimique » qui ne comprends rien la plupart du temps sur les boîtes de médicaments, les méthodes douces elles, m’ont rapidement rassurées. D’autant plus que question beauté, l’idée de se cosmétiser avec du naturel va de sois. En tout cas pour ma part bien que je ne lésigne pas les cosméto bien cheros que je ne comprends pas du tout.

Si vous êtes quelqu’un de soucieux sur la qualité des produits et plus branché sur la santé et sur toute ses plantes comme moi, vous pouvez trouver ces bonbons de beauty chez Les Laboratoires Ponroy. D’ailleurs j’ai plein d’autres choses qui viennent de chez eux. Je dis ça parce qu’ils ont plein de trucs sympa et pas cher et que du bio biensûr. En gros c’est ma réserve de ce que je consome le plus et montre le moins dans ma salle de bain. Pour cause, ils sont rangés dans ma cuisine. Et pis, on m’a appris à n’exposer que les tubes design qui déchirent…tout ça pour faire genre…alors que je les économise. Mais on ne le dit pas, on le chuchotte.

Par , vous trouverez le lien vers l’huile d’argan toute emballée.

Allez demain la suite, on revient à la peau.

Vous comprendrez que j’ai du post sur la beauté cette semaine.

https://i1.wp.com/www.mairie-albi.fr/arthisto/lieux/MTLEXPOPRINCETAU.jpg

Ma connection internet est minable alors on passe le post avec tout les trucs dont je voulais parler. A la place on parlera : de rien.

aujourd’hui j’ai passée ma journée à ne presque rien faire à mon boulot, pour cause de fatigue totale en ce début d’hiver de semaine. J’ai une question les loulouttes, j’ai besoin de votre aide.

comment engager une négociation de salaire? alors je m’explique.

En ce moment je fais un job qui va remettre sur pieds mon boss, un truc qui déchire tellement que je devrais NORMALEMENT gagner un salaire conséquent. En plus on est à NY donc les prix grimpent trés vite (le taux des factures aussi, on ne refait rien sur ce cas). Je dois absloment avoir une conversation avec mon patron bientôt (c’est moi qui décide) parceque d’une, il a adoré (il s’est en fait prit une grosse claque dans la face quand il a vu mon boulot) donc il adore mais j’ai fais la gourde misérable lors de notre rencontre en lui donnant des tarifs complètement incensés…voir plus que cheap. C’est même la honte. La femme de ménage gagne plus. Il a bien vue que j’étais une cruche côté vente. J’ai peur qu’il m’arnaque parcequ’en fait je ne savais pas et que maintenant je sais. Je sais aussi combien gagne les autres dans la boîte et ça craint le poisson sur ce que j’ai dit. Mon job va lui faire gagner des masses de sous et je n’ai pas envie de me retrouver exploitée. Encore. Oui j’ai de l’expérience dans le domaine de l’exploitation de grosse gourde.

Bref, je me stresse à mort sur la manière dont je dois l’aborder. Parce que là, il faut que je dise que maintenant ma petite tête vient de s’appercevor que gourdasse je fût et que TIENS! finalement, ça vaut tant.

En fait, j’espère qu’il y pense tout seul et m’amène la question de lui même. Parfois je me crois dans un monde fées…

Bon, allez-y dans les comments!

J’arrive tout de suite !!!!!

Alors today, fuck the world.

Déjà, la pouf’ d’hier = je l’ai zappée grave.

En plus, je me suis faite invitée au resto à midi. Trop sympa. Et j’ai bien bossée. Alors la conne, comme en plus je sais qu’elle va se faire dégagée (hou hou la la) ben ouais, je le sais , tout le MONDE s’en plaint.

Bref…edit du vendredi soir. A 14H j’ai eu gagnée mon week-end. Du coup j’ai fumée deux clopes en loozdée. Sous la pluie parcequ’aujourd’hui c’est l’automne.

Et pis demin c’est samedi donc plus de temps pour écrire…vu les 6H00 de décalage horaire avec la france, vous ne serez pas déçu.

Parce que gros SPOT de BIO dans mon placard dont il faut que je parle…et gossip en exclu.

Allez à trés vite!

Contactez-moi

p1010005.jpg lamomedenyc@gmail.com
mai 2008
L M M J V S D
« Avr   Juin »
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031