C’est bondé de monde. Surtout que j’ai la chance de le prendre aux heures de pointes. Alors qu’est ce qu’il se passe dans le subway à NY?

Et bien on se colle tout en évitant de se toucher les uns les autres, parce que peut être qu’on va chopper le tétanos. Si on s’effleure on dit « sorry » à tors et à travers. On peut apprécier la bouffe de n’importe qui dans la rame, et ça y va même à coup de yahourt. On se fait plaisir à regarder ceux qui prennent deux places, vu leur taille XXL sans parler des sacs à dos ou à l’épaule qu’on ne pense pas à mettre devant soi ou à ces pieds…

Et pis c’est surtout trés sale. Oui un métro propre n’existe pas comme tout ce qui est public d’ailleurs. Et le it-truc qui relève l’expérience c’est que c’est la course au siège libre. Alors il suffit qu’il y en est un qui bouge un peu sur sa place et c’est la moitié de la rame qui le scrute avec le pied en avant, prêt à bondir. Et là, faut faire sa pétasse. C’est comme si on n’avait rien pour se nourrir pendant une semaine et que d’un coup un seul pop corn tombe du ciel. en effet c’est effarant.

Donc il faut foncer… et à savoir qu’ici les hommes sont loin d’être galants. Rien à foutre. Là c’est le regard de tuerie pour celui qui a sa place assise. Dans ces moments là, y a pas de cadeaux. si tu veux des cadeaux tu peux regarder les rats qui se balladent entre les rails. Si tu les regarde bien tu peux savoir quand le métro arrive, ils se barrent.

Sinon, tu peux regarder fixement le mur là où le métro arrive et attendre le reflet de ses phares. On est tous cons quand même, on fait tous les même choses. c’est comme un instant d’enfance lorsqu’on attend l’arrivée de la neige ou du père noël dans la cheminée.

Et tu sais que tu peux attendre longtemps comme ça à regarder fixement la céramique avec ses phares? oui, c’est long. Rien ne va assez vite en fait. Mais ça te laisse le temps de repérer les gros et d’éviter de te rapprocher d’eux parce qu’ils vont de bouffer toute la place dans l’intérieur du métro. Parce qu’en plus tu penses que la porte du métro va s’arrêter pile en face de toi. Et tu as bien raison, faut y croire en ce début ou fin de journée. Même que tu peux penser que t’as de la chance de prendre le métro parce qu’au moins tu te rends comme entre gens masse, on ne s’aime pas.

Ce matin j’ai entendu le trash music au casque d’ un jeune mec à 30 mètres de moi, ça m’a bien fait rire.

Et ne perdez pas votre carte de métro!