Quand même, y fait beaucoup.

Obligée de me laver les cheveux tous les jours grâce à cette pollution New Yorkaise et puis depuis le temps que je suis ici, je prends les habitudes américaines de tignasse bien domptée. Ceci dit, je n’étais pas une mimi cracra avant de m’exiler sur NY.

Par contre, aprés avoir fait l’erreur d’acheter sans regarder un shampoo hydratant qui ne me convenait pas du tout (j’avais le cheveux gras au bout de quelques heures) et d’opter pour un autre tout cheap qui sentait le parfum florale comme je déteste…y a pas à dire, une odeur sur une tête doit être agréable et non forte sinon c’est la nausée assurée.

Et puis Fekkai est revenu. Oui, j’avais déjà le masque (juste sur la droite de la photo) et ce n’est pas en shampoo mais en conditioner que celui-ci m’est apparu, avec (sans photo désolé) un gel-crème parfait pour matter mes mèches rebelles. Je suis comblée!!

On en revient toujours aux valeurs sûres…sans parler de la qualité!