https://i1.wp.com/www.frenchmorning.com/ny/IMG/cache-300x288/nyc-map-centre-300x288.jpg

Déjà je me suis retrouvé à boire un thé au lait du Yuhnan à 6H30 du mat’, ne me demandez pas pourquoi c’est comme ça, j’étais réveillée. D’ailleurs j’adore, préssée de rien, voir le jour se lever en grignotant des tartines est pour moi d’un fun où se mêle souvenirs et instant présent. Cela peu paraître bizarre mais c’est comme une musique ou une odeur qui nous lance de suite dans une multitude de déjà vu/connu et vécu. Bref, ceci n’est pas le triomphe de ma journée quoi que, j’aurais mieux fait de rester chez moi ou de ne faire qu’un va et vient vers ma boulangerie.

Il faut dire qu’en se levant si tôt la journée semble déjà bien remplie alors qu’il n’est que 10H du mat’. Imaginez-moi, décidée à foutre le camp de mon appart’ en raison d’un passage au Pain Quotidient pour y retirer mon pain de seigle et UNIQUEMENT mon pain de seigle. J’ai pris une brioche mais ça on s’en fout.

J’ai finalement pris une autre ligne de subway en pensant bien à prendre ma Unlimited ride for the month à $81 (ça commence…) en direction de Century 21. Sur le chemin je me dis que peut être je vais y trouver un truc. tu parles! d’abord si tu ne fais pas un 42/44 t’as rien. Tout est moche, de mauvaise qualité et à des prix débordants. De la faune trouée à pas moins de $200. Je parle de la pioche European Designer (le coin où ça a l’air moins mort) parce que le reste, je ne sais pas qui va acheter à Century 21 ce genre de daube qu’on trouve à trois fois moins cher partout dans le pays!

Moi je suis tombé sur une robe Anna Sui. Qualité honteuse et prix honteux. J’essaye. Elle vaut pas plus de $50 c’est sûr. Je tente le coup en allant voir la caissière parce qu’il y a des trous et des déchirures et demande s’ils ne peuvent pas faire un cassage de prix.

L’attente est si longue que j’ai dit au revoir à la robe.

Quand j’y pense j’aurai dû faire des photos…

Aprés je suis allé chez les chinois. A chaque fois c’est le même coup, je suis surprise par le ticket de caisse. Franchement c’est vrai. Et franchement je n’avais pas grand chose. Trop tard.

Ensuite je suis allé chez les Japonais…

Et puis j’ai déambulé jusqu’à une boutique où j’ai trouver une robe de merde en t-shirt fin de solde à $27. La chose que je ne porterai qu’à la maison en plus.

Je ne parlerais pas de ma virée gentille pour un shampoo Fekkai qui lui reste le plus cher objet de ma journée aprés la metrocard mais bon là; ça va on ne va pas râler non plus.

Par contre, je vous parlerai demain de mon entrée à la nouvelle boutique Comptoirs des Cotonniers et Zara qui elle n’est pas neuve et ça se voit.

Le bilan de mon 2 septembre c’est que j’ai déjà un quart de mon salaire qui a disparu dans la nature, non pas en une seule journée je rassure mais PAS POUR DES CHOSES MIGNONES ET QUI EN VALENT VRAIMENT LE COUP.

à demain!