https://i0.wp.com/lovelystamps.ru/77325.jpg

Wouah! je n’ai rien écris depuis quelques jours…j’ai eu du monde chez moi et du coup pas possible d’avoir le temps d’écrire un petit truc. Alors que j’y ai bien pensé. Vraiment. En fait j’ai écris dans ma tête.

Sinon, j’ai passé une demi-journée à Ikea Brooklyn et je peux vous dire que si vous ne pouvez pas vous rendre dans le Bronx pour voir les trois bestioles encore en vie je vous conseille donc Ikea à Brooklyn, c’est un vrai zoo celui-là. J’ai appris maintenant à savoir que dés que je regarde un truc qui me plaît c’est ce qui coûte malheureusement cher, que ce soit en fringues comme en déco et même en brocante. Je sais la brocante est un être à part chez moi.

Hormis d’avoir passée mes 4 dernières semaines à bouffer comme une fermière beaucoup passer de temps autour de ma table (ce qui est plutôt une habitude mais là, je peux dire qu’en matière de surdose j’ai fait fort en entretien) et de mon verre (ben tiens voyons) et que dés lors je m’habille en jube car en jeans je me sens sérrée…je crève d’envie de robe fleuris, fémines, de transparence, de seventies, de fourrure encore, de grosse laine de grand-mère, de déco-brocante, de clutch, de rencontrer de nouvelles têtes et de perdre un peu la balleine de mes hanches surtout de faire des affaires. J’en ai marre des tarifs sur-dimensionnés à basse qualité. Comme j’aime « la pièce » en TOUT GENRE et bien là, j’attends Topshop (pour voir en vrai ce que àa vaut), je cherche les brocantes pour customiser mon appart’ et d’ici le jour où je vais trouver un truc, je cours je cours.

Bien que je ne me suis pas trop montrée assidu (ça va on est en plein été indien aussi) je vais me reprendre et pointer mon nez plus régulièrement, au jour le jour. Je n’ai en rien zappée ce que j’ai lancée, je vais mettre en laptop mes histoires à NY.

Allez bisous et à trés vite.