J’imagine que vous avez déjà entendu parlé du Biocarburant, moi j’en avais juste eu connaissance comme ça, de loin (je n’ai pas de voiture, vive la ville !) et de Daryl Hanna qui est une vraie verte, enfin une bio-nana pleine de sous hyper active.

Et bien là j’ai découvert Diester. Non pas que je compte m’offrir une voiture bien qu’on voit des Smarts dans NY mais je trouve le projet d’enfer. Même si je suis citadine et que je vis dans une ville ultra polluée, je suis de ceux qui souhaitent que tout le monde trie ses déchets, mange bio et fasse de son maximum pour entretenir notre foutue planète de débiles.
Si on entretient la nature c’est aussi pour soi, il y a à peine deux jours que la TV américaine se posait la question du Bio est-il Bio ? bien sûr, regardons les emballages et voyons inscrit made in China ou made in Mexico…donc la solution est de manger local. Vaut mieux donc s’étouffer localement.

Revenons à nos moutons ou plutôt à nos vaches, car je ne vais pas rentrer dans le débats de l’assiette (quoi que) mais plutôt dans le fond huileux de votre bagnole.  Tout d’abord, que savez-vous des biocarburants ? connaissez-vous la composition du Diester (ben tiens, voyons) ? et savez-vous surtout comment est-il produit ?

C’est presque sûr que vous n’en savez rien, alors je vous passe l’info en guise de culture verte.

Le diester, c’est quoi ce truc?

Déjà il lutte contre le réchauffement climatique et n’entraîne pas de déforestation…et ça c’est de la balle. Et puis c’est le nom donné en France au biodiesel. Il est élaboré à partir d’oléagineux (colza et tournesol) et non on ne le mange pas et on en fait pas de la déco mais on le met dans le ventre de notre voiture diesel.
De plus, il est bien du terroir de chez nous (en France hein) et ne crée pas de concurrence qui fera monter les prix de notre assiette et il nous évitera d’importer des biocarburant qui eux les zoulous sont issu de zones déforestées.

Maintenant que vous en savez pas mal, qu’est ce que vous en pensez?

Môa je trouve que c’est vachement bien – c’est le cas de le dire- juste que j’ai eu un hic lorsqu’ils disent que ça nourrit les bêtes à la ferme. C’est juste l’image du processus (qui n’est pas con du tout) mais ça c’est moi, j’ai encore du mal à imaginer qu’un carburant puisse passer par l’étable. Alors les mecs, à quand la station essence avec vaches et fermières?

Lien du site Proléa ICI CLIC.

http://www.prolea.com