https://i0.wp.com/img.alibaba.com/photo/11665316/Antique_French_Style_Sofa.jpg

Etant un peu blazée en ce moment, la France me manque encore plus. A vrai dire, cela va faire longtemps maintenant que je ne suis pas revenu en France, bon les states cest sympa, d’ailleurs j’y habite et m’y habitue mais s’il n’y a pas un truc pour contre-balancer les petites choses qui ne vont pas (comme le bruit, certains style de boutiques–oui oui Maje me manque entre autre– les rues, l’architecture et surtout le job…) c’est franchement frustrant. Vous me direz qu’on peut vivre à Paris et être aussi frustré, j’en suis bien d’accord.

Loin de moi l’idée de revenir vivre en mon pays pour l’instant (bien que parfois je me pose la question), je suis à New York et j’y reste. Mais bon. Il y a des fois où l’oublie et la recherche de certains mots en français m’échappent sans parler de l’orthographe,  alors sur le coup là, c’est l’épopée de Gilgamesh! et c’est vraiment lourd de se rendre compte qu’on zappe non pas une langue mais SA langue maternelle. En gros : p’tain ça craint.

Dans le fond il y a toujours une raison de quitter un pays, on a beau l’aimer, il y a forcement des trucs qui détonnent suffisament pour qu’on le quitte. C’est comme une romance tu me diras. Quelque part. Au fond de ta poche.

Sinon l’automne est ma saison préférée à New York. Je ne suis donc pas entrain de me faire la déprime du mois d’octobre au contraire, en plus il fait doux alors on en profite avant que la pluie déboulle avec son vent froid. Je n’ai pas oublié d’écrire des billets sur ce que j’ai pensé en arrivant ici, ça va venir, il me faut juste un peu de temps pour m’y pencher.

Allez zou!