On prend un bain. On ne met pas de mousse dedans. On s’allonge dans la baignoire et on regarde sa poitrine sous l’eau.

C’est 15 ans d’âge assuré.

Par contre, ça ne marche (et ne tient) que dans la baignoire, sous l’eau.

Je me suis dit que ça devrait toujours être comme ça. Alors m’est venu à l’esprit qu’on pourrait déambuler allonger avec un aquarium sur la poitrine. Juste au cas où on voudrait « marcher » la poitrine à l’air. Mais l’aquarium…ce serait un peu lourd quand même. Mais bon, il y aurait plein d’avantages d’avoir un aquarium sur la poitrine. Déjà, tout le monde verrait nos beaux seins sous l’eau. Et puis on pourrait mettre des petits poissons ou des crustacés dans l’aquarium (les petits trucs mimi c’est le bon plan pour faire des rencontres–et se faire tripoter aussi-ok, je vais loin là).

N’empêche que.

Sinon on pourrait organiser des pêches aux canards en plastique. Ou bien, tout le monde pourrait jeter des pièces comme dans les fontaines et faire des voeux mais je me dis que ça ferait beaucoup de pièces dans un aquarium qui surtout est supporté par nous et par notre poitrine de jeune fille.

Il faut souffrir pour être belle, j’aimerai bien voir la tronche de celle qui a dit ça.

Et m’est venu encore à l’esprit que le must serait d’y mettre de l’eau bénite, en aquarium fermé.

Le pire c’est que dans cette pensée, j’ai pensé –moi, allongée sur un brancart avec mon aquarium sur la poitrine.

J’ai bien rit.