You are currently browsing the category archive for the ‘A ma Table’ category.

https://i0.wp.com/www.alimentarium.ch/fileadmin/data/exposition/temporaire/lectures_gourmandes/presse/Lectures%20gourmandes%20-%20Gras.jpg

Un petit bout de temps que je ne me suis pas connecté, faute de temps et faute de connexion. J’en suis désolé, à chaque fois je me suis dit qu’ « il faut que je j’écrive ça ou ça, que je mette cette photo, que je prenne cette photo… » et rien.  Surtout que j’ai fais des promesses et que je ne peux pas les tenir… Bref, je suis bien vivante et ultra prise en ce moment.

Ce que je peux dire, en surplus ou en coup de vent, c’est que je sais faire des pickles en conserves, des pâtés de volailles au Brandy (qui déchirent), des madeleines, des financiers, des Bundt cake au Grand-Marnier, des cookies au chocolat blanc et à la pistache, et que bientôt je vais me lancer dans la charlotte et ses biscuits à la cuillières➝➝ maison. Sans parler du reste; ces expériences réussies m’ont ouvertes des portes…profondes.

En gros, lorsque j’ai un peu de temps, même tard, je me défoule dans ma cuisine et ceci est ma CAROTTE de travail arbeit-arbeit. Le gros point lorsqu’on veut cuisiner est de trouver les bons éléments. Chose qui, aprés ma trentaine récente (j’aime bien le préciser) j’ai eu des envies (qui m’ont prises d’un coup fouet–comme d’habitude) en me disant : « merde alors, à défaut de ne pas avoir la maison de la trentenaire avec voiture, sac de grande marque et bague en diamant, je devrais au moins avoir la ménagère-cuisinière qui va avec mon âge ». Les meilleurs confitures se font dans les vieux pots, laisser moi donc me pâmer dans ma vieille rhétorique.

C’est ce que, avec du recul, j’ai dû avoir dans la tronche à ce moment là. Enfin, mon envie de cuisine et de linge n’est pas nouvelle bien que cette fois ci, j’ai désiré en plus concret.

Au passage – Il faut bien dire qu’il y a des caractéristiques sur l’âge, précisément sur tous les outils qui s’attachent à l’âge. On a tout de même en conserve le fait qu’il faille au moins avoir fait, avoir chez sois et avec sois et avoir tout court. J’espère que vous me comprenez je ne me relis pas.

Donc, moi, je n’ai pas tout ce qu’il faut  pour être une bonne trentenaire  bien réglée.  Je fais plutôt partie de celles et de ceux qui se rendent compte que les 30 ans sont là et que cela ne change rien, qu’on garde nos vieux appart’ parce qu’on a pas le choix, qu’on a toujours pas d’enfants (hey, on a encore le temps quand même) et qu’on a rien de tout ce que l’on doit avoir, chez sois, en sois presque.

A part ce point, grand certes, j’ai commencé à jongler entre l’habitude de la débrouille et la flagrante évidence d’obtenir un minimum de nouveau quand même. Le fait d’être expatriée charge un peu plus le propos, surtout quand on se rend compte de ses manies françaises…comme le fait de chercher une terrine, en exemple*.

Donc, sachez que dans mes recherches, une terrine est dure à trouver surtout à moins de $60-70 et que là, il vaut mieux être un peu plus souple dans son imaginaire (comme se rabbatre sur un pot à soupe à l’oignon à $5) et qu’aprés avoir les ustensiles (en parcimonie) on pense à une nouvelle cuisne, en taille, en fait, un nouvel appart’.

Je finis en noeud de boudin, je vous l’accorde.

Bon allez, à plus tard, j’espère avec des photos!

* : et bien si vous avez des plans à NY de terrines ou de cooking supplies qui valent le coup d’être vus, je suis PRENEUSE.

En allant dans ma boutique bio préférée, celle qui est vraiment vraie, celle qui en plus ne coûte presque rien et qui me rappelle combien se nourrir ne doit pas valoir un bras mais valoir en qualitée. La petite boutique tenu par des gens du quartier, pas une chaine, avec de magnifique patates, du sel fabuleux est d’un calme olympien.

Et bien ils ferment le 7 Novembre. J’ai demandé pourquoi est-ce que vous fermez blabliblabla? (même si je me demande comment une petite boutique comme ça fait pour tenir connaissant le prix des loyers ici) et bien la gentille Madame me répond : « cela fait six ans que je tiens cette boutique et je ne me revois pas le refaire six ans de plus. Je vais refaire la même chose mais ailleurs, plus proche de la campagne. Les gens sont violents ici. » me dit-elle d’un ton qui en dit lourd sur ces derniers mots.

Elle a tout dit. New York est vraiment une ville violente et je ne sais pas si c’est vraiment la ville qui est comme ça où si ce sont les gens qui l’habitent qui la rende comme ça. Je vous avoue que j’ai eu du mal à lui rétorquer quelque chose à cette petite dame. Elle a bien raison.

https://i1.wp.com/77.87.105.98/0/43/61/33/go-ter/img-9447.jpg

Bien sûr c’est quand l’envie me prend que je ne trouve pas. En plein milieu de l’aprés midi j’ai eu le fort désir de croquer dans des lunettes à la confiture. Rouge de préférence. Evidement ici, le choix n’est ouvert qu’aux autres brownies, cupcakes et muffins et en rien ma lunette aurait été facile à trouvée.

Je peux vous dire qu’en cet instant j’ai prié trés fort pour qu’une boulangerie-patisserie française apparaisse devant moi, mais non et puis quand même, finalement, j’ai trouvé un équivalent des plus cheap, je le dis mais vous en verrez rien du tout, j’ai tout mangé toute seule dans la rue.  Attendez ne partez pas que je vous explique un peu le biscuit. En fait pour moi, il y a le mythe de la lunette à la confiture. Comme sur la photo en haut. C’est toujours la même forme et c’est recouvert de sucre galce. Surtout, la confiture est rouge. voilà mon mythe, toute mon enfance…avec les palmiers mais là, je ne chercherai même pas.

Ceux que j’ai trouvé était dans une sorte de café-chaine avec l’apparence – de loin- de préparer des desserts européens, entre autres cupcakes et muffins. Sauf que lorsque je me suis approché du milles feuilles et de l’éclair au chocolat, je me suis dit que non, chose impossible, c’est si compact que ça deviendrait dangereux à avaler. J’ai donc zappés les patîsseries – fines.

Mes mini lunettes sont apparues, oui oui, en miniature, en plus gros quand même et saupoudrées de sucre glace. Enfin, on dira qu’il y eu un dérapage de sucre. J’en ai pris quatres et ai payé : $2.70.

Et bien elles étaient bonnes, avec un manque de finesse mais là, je ne demanderai pas la lune, vu que j’ai déjà eu la chance de tomber sur ces mini lunettes à défaut d’avoir celles de mon  enfance.

J’avais en mémoire le Pu-erh (Yunnan) Tuóchá (compréssé en forme de nid-boulle) trouvé je ne sais plus où à Paris. Le thé est ma première boisson avec l’eau plate. J’en boit tout le temps et accumule sans complexe les thés différents. Le matin en général, j’attaque au Matcha mais là, par une petite envie d’automne, j’ai eu envie de déguster un thé avec lequel je peux y mêler une goutte de lait.

Je suis donc allée chez les chinois (ça vous le savez) et ai trouvé le Pu-erh en forme de galette (cake-Bǐngchá) ou de disque.

La particularité de ce thé – direction Wiki for complete explication – est qu’il est fermenté et compressé, il dégage une odeur qui pour moi resemble à celle de la bouse de vache. No kiding! j’ai même hésité hier soir en déballant mon disque, je me suis dit qu’en plus d’avoir claqué ma tune hier dans des conneries lamentables que je regrette j’avais pris un thé certainement pilé avec de la matière fécale d’une partie de l’Asie et que eux, là-bas, ils adorent… ou ils arnaquent. Comme je ne lis pas le chinois je suis parti vérifier sur le net – au cas où…on ne sait jamais.

Et bien non, c’est bien normal. J’ai donc fait craquer mon thé et ai pu le conssomer sans surprise si ce n’est celle qu’il est excellent. Pour moi je veux dire, j’avoue que cela peut être un peu spéciale pour d’autres.

Et vous c’est la tea-life? ou coffee-life?

https://i1.wp.com/www.goodflavor.com/image/3201667.gif

Bazzini est un genre de Dean and Deluca et on en trouve un peu partout sur NY. Je pense que vous avez déjà dû croiser leurs sacs de pistaches (et leurs prix) dans les épiceries un peu chic, un poil hype.

Comme en ce moment je suis un peu accro aux glaces et frozen yogurt en puissance, je me suis laissé tenter  par une vraie Ice Cream de chez Bazzini. Déjà m’amérique gagne llargement un point car les tailles sont honorables. J’ai choisi un petit pot soit $3 et me suis retrouvé avec deux énormes boulles de galces, vanille et café. Comme j’adore les ices creams là, j’étais comblé. De plus cela faisait assez longtemps que je n’avais pas mangé une ice cream sans aspartame etc…je veux dire light.

Et bien je suis navré de vous dire qu’elle était trés bonne, je me suis surprise de la trouver un peu grasse en bouche mais l’idée d’y mettre du beurre dedans m’a semblée impossible bien qu’elle était délicieuse.

https://i1.wp.com/images.nymag.com/listings/stores/mainbazzini.jpg

Je vous laisse allez jeter un oeil sur le web pour trouver une address sur Manhattan et une fois que vous en avez goûter une, laissez-moi un com’!!

https://i2.wp.com/ecx.images-amazon.com/images/I/51ZGH4N4JTL._SL500_AA280_PIbundle-12,TopRight,0,0_AA280_SH20_.jpg

Ce sont mes chips exotics. Moins gras, plus parfumés mais…. plus sucrés. Juste parce que ce ne sont que des patates exotics qui changent de nos habituelles potatoes. Le truc à essayer si vous êtes prêts à tester un peu de junk food. Pour moi c’est du junk. Comme je vis en pays US, je me fais aux habitudes locales…enfin aux dérivés.

Mon jean le ressent d’ailleurs!

En grignotant mes apple chips j’ai découvert au dos du paquet : « Eat 5 to 9 a day ». Avec le logo tout coloré qui dit :  » fruit and vegetable ».

Cela ne vous rappelle pas quelque chose?

Je vous aide…au sujet des « 5 fruits et légumes par jour »…bon ok, ici c’est de 5 à 9 mais on est aux Etats Unis alors tout est plus grand!

Je crois d’ailleurs que cette campagne de pub existe toujours en France n’est ce pas?

A propos, ces chips sont Organic et terriblement bons!

https://i0.wp.com/www.parents.fr/var/parents/storage/images/les-essentiels/recettes/comment-faire-aimer/les-betteraves/les-betteraves-avec-une-vinaigrette-d-orange-et-de-citron/116907-2-fre-FR/les_betteraves_avec_une_vinaigrette_d_orange_et_de_citron_L179_H179.png

L’autre jour j’achète des betteraves. Des vraies, des comme il y a dans les jardins. La betterave se cuit comme la patate sauf qu’elle est rouge et sucrée. Trop d’infos aujourd’hui n’est ce pas?

Bon. Ce qui est bien dans la betterave c’est qu’elle se mange chaude comme froide. Quelques oignons crus, un peu de quinoa etc… le lunch est prêt en 20mn. En plus, elle est peu calorique et contient une tonne de bonnes choses pour nos corps crevés et stréssés. Ben oui, mangez des betteraves. En plus c’est tout rouge.

Sinon, en continuant la semaine detox, il y a le Yogi Tea spécial Detox.

https://i1.wp.com/ecx.images-amazon.com/images/I/51wxW0P0OhL._SL210_.jpg

Sans cafeïne merci, perfect for my sleep. C’est mon menu de cette semaine bien qu’aujourd’hui j’ai totalement dérapée en avalant du chocolat, noir s’il vous plaît, mais quand même.

Ce n’est pas grave parce que MÔA ce matin j’ai couru. Pas longtemps mais suffisament pour mourrir au bout d’une demi-heure. Ce soir c’est fruit et jus de carotte.

Par contre aujourd’hui j’ai trouvée que j’avais vieilli. En plus, à défaut d’avoir arrêtée les couleurs, je trouve des cheveux blancs qui me viennent comme si j’avais pris le soleil pendant trois semaines…il n’y en a pas beaucoup mais je n’aime pas. Je me dis qu’il faut que je fasse une cure de crème à la vitamine C, que je m’achète ce truc de la mort à base d’ocygène que tout le monde s’arrache. Est ce que ça marche les crèmes à l’oxygène? vous en savez quelque chose vous?

Je souhaite que dans les comments vous vous éclatez à lancer vos tips (trucs et conseils) de votre detox perso. J’aimerai savoir hormis le jus de citron et la bouffe bio, quels sont vos petites astuces de cure? cela serait bien de le partager entre toutes et tous!

Aujourd’hui fût fatiguant, demain sera ensoleillé sans chaussures pour l’été et jeans troué!

Non, on ne rêve pas celui-ci ne sent pas le cacao! toujours à la recherche de skin care with cocolate, j’ai trouvé celui-là dans la « Pharmacie » du coin. Bon, déjà c’est du tout nature et la consistance et assez fluide. Enfin, je m’attendais à du plus consistant vu le genre d’image qui l’habille. Rien à voir avec mon masque Van Houten maison mais tant pis, encore un truc que j’ai pu essayer sans me ruiner.

Sinon, j’ai essayer de faire des apple’s chips…tout simple. En rondelles trés fines et hop! au four pour au moins deux heures. Pensez à retourner les chips à moitié temps pour qu’elles prennent bien des deux côtés. Avalez en trois heures…

//faerie.bleublog.ch/files/images/2006/12/480/mob307_1167164515.jpg” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.

J’ai piquée ce « ultra-rich and light » à une glace Häagen-dazs qui ne m’a pas épargnée un fou rire à table l’autre jour. Et bien aujourd’hui, venant de faire un gratin aux chou-fleur ultra light et ultra riche, je me suis dit que cela en valait la peine de poster la recette sur mon blog.

Alors, pas de photos les miss, en général les plats dégoulinants sont plus agréables dans la bouche plutôt que sur une photo.

– 1 chou fleur

– quelques branches de célerie fraiches

– courgettes (facultatif)

– un oignon

– trois cuillère à soupe de Maïzena

– un demi litre de lait (pour moi, lait de soja)

– un peu de crème liquide Heavy (pour les expat’ aux USA)

– noix de muscade + sel + poivre

 

D’abord, on décortique son chou-fleur et on le nettoie dans de l’eau vinaigrée. On lance la marmitte à chauffer avec les céleries découpés finement ( parcequ’ils mettent plus de temps à cuire). Pendant ce temps on découpe finement l’oignon que l’on place dans une casserolle. Dans un bol, on mélange les trois cuillères à soupe de Maïzena avec une partie du lait et de la crème, tu auras compris que c’est pour le délayer, qu’on le fait. Quand tu vois que la marmitte boue à grosse bulles, tu y mets ton chou-fleur, enfin découpé celui-ci, pendant 15 minutes. De tes doigts d’ange tu placeras tes courgettes coupés en rondelles au bout de 10 minutes de cuisson et tu regarderas ta marmitte pendant les 5 minutes restantes. Juste comme ça hein, si tu veux tu peux boire un coup. D’ailleurs vaut mieux parceque ça va te caler. Tu mettras le chou-fleur dans la passoire avec ses courgettes et céleries et d’un coup tu feras revenir à sec tes oignons dans la casserolle, remu bien, il vont dorer trés vite. Dés que tu qualifies la dorure convenable, tu y ajoutes le lait + le mélange de Maïzena + muscade à souhait + poivre + sel. Tu remus ton mélange qui s’appelle Béchamel. Tu vas voir qu’elle va bien épaissir. Bon, tu peux y ajouter du lait si tu le sents.

Ce sera par dessus tes légumes que tu étaleras la béchamel sans gras (comme on dit dans un pays non loin de chez moi), ajoutes-y du fromage si le souhaites, à ta guise tu parfumeras ton plat. Ensuite, le tout au four préchauffé à 240° pendant 10 à 20 minutes, cela dépend des fours et des goûts biensûr.

Je ne conseille pas d’accompagner ce plat de viande, ce serait toooo much. Préférer une salade verte.

Bon app!

 

 

 

Contactez-moi

p1010005.jpg lamomedenyc@gmail.com
juillet 2017
L M M J V S D
« Fév    
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31