You are currently browsing the category archive for the ‘About Fashion’ category.

//www.thomastreuhaft.com/Tim_Walker/walker/tw10.jpg” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.

https://i2.wp.com/dominomag.typepad.com/photos/uncategorized/tree1_024.jpg


//www.luxlotus.com/photos/ya_lyublu_i_love_russian_/russianvogue_pinkpony.jpg” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.

Je n’ai pas envie d’écrire aujourd’hui. J’ai envie de rêver.

Les explications en anglais, ici.

Hier soir j’ai astiqué mon collier indien et vintage de surcroît que ma belle maman m’avait donnée il y a deux ans lors d’un Christmas passage dans sa contrée enneigée. Et oui l’argent mérite d’être nettoyer régulièrement et je peux vous dire que celui est bien difficile à frotter cars vu qu’il est vintage, j’ai eu peur de casser sa corde!

Tout ça pour dire qu’il y a quelque temps j’ai vu un collier Isabel Marant dans une vitrine et qu’il m’a fortement fait penser au mien. Donc celui-ci. sauf que le mien est un vrai collier Indien, pas hindou mais Amérindien ou indiens d’Amérique si vous préférez. De plus, il est vintage ce qui lui donne un cachet plus important à mes yeux et en trés bonne état mais je ne dirais pas qu’on pourrait le confondre avec celui que j’ai vu signé Isabel car MON COLLIER EST UN VRAI.

Comme ici c’est le pays du vintage, je ne dis pas qu’il fasse fureur…mais par contre en France on ne connaît pas du tout ce style et d’ailleurs on en trouve pas (je me sens bien subjective) mais bon, en même temps en france il n’y a pas d’histoire de Cheyenne. Au fait, je sais que ces petits oiseaux (vas-y je me lance mais s’il faut c’est autre chose comme tous les signes primitifs) signifient quelque chose…mais je ne sais plus. Si vous avez des pistes?

Alors entre mon sac Mayle, mes boots pocahontas Sandro et mon jean Alaïa tréssé…je suis partante pour me faire deux nattes et partir en plein désert…américain!

PS : ah oui…je n’ai pas montré mon sac Mayle…

On fait comme on peut hein, la qualité des photos n’est pas supers mais voici autre chose que les ongles de mes doigts de pieds, du blue-jeans!

Que dis-je du black, du slim et du lacets cuirs Alaïa..;pour Seven. Quasi introuvable, je suis tombée dessus il y a quelques mois aprés avoir égaré ma culotte dans tous les slims moches en cabine essayé une tonne de jean moyens, passables et non en fait, hideux.

Je vous confie que celui-ci avec ses lacets cuirs sur les côtés m’à complétement sidéré, il me rappelle le côté rock dont je suis issue et oui on sort tous de quelque part et bien moi c’est de là. Je ne parle pas des variantes, j’en ferais un post de 10 pages un autre jour. Ou peut être pas. Tu auras remarqué qu’en ce moment j’opte pour le nude, pas de vernis, pas de couleur. Et bien ça change! d’habitude je vois mes pieds avec du prune, du rose fushia ou du orange et là nada, que dalle, le classique qui me change la vie. Je me sens branché sans mon vernis.

Comme je n’ai pas été trés présente depuis une semaine et que je passe plus mon temps à écrire dans ma tête sans le poser sur ce blog, j’ai décidé de faire le contraire et je n’oublie pas mes petites histoires New Yorkaises de française…ça vient, il me faut le temps de tout récapituler.

Pour le moment ne récapitulons pas, j’aime le slim, j’aime le taille haute (sauf le derrière que ça fait) et les robes. Je peux vous dire que j’ai trouvé une petite robe à fleurs transparente qui me donnent envie dans avoir dix autres de toutes sortes dans mon dressing!

Mais ça c’est pour demain…allez bisou!

Voici ma robe t-shirt gris pâle. Déjà tâchée.

Alors Comptoirs de Cotonniers à New York…je suis entrée dans la boutique et ai fait le tour en deux secondes et suis ressorti. Rien vu de bien.

Zara…j’ai zieutée tout ce qui pouvait prétendre à me plaire. Les broderies folklo-tziganes entre autre. Me suis donc retrouvée en cabine avec une tonne de trucs. J’aurai dû faire des photos là aussi, ce sera pour la prochaine fois…

Entre le « y a une bonne idée mais y a un truc qui cloche » et « couleur trop terne » et « mauvaise coupe » j’ai eu du mal à choisir. Ai même été déçu. Dans le genre ethnic Isabel Marant en comprenant parfois la qualité (chez Isabel on ne peut pas dire que les matières soient en générale fabuleuses) ou le détail, le style… mais à la Zara donc cheap et pour la populasse (quoi que maintenant toute la couture se fabrique en Asie pour un rien). Tu me diras Isabel est trés populaire mais on se comprend hein… C’est pourtant bien dommage, ils auraient pû faire un effort sur les couleurs aussi, autant porter du vintage on n’y verrait pas trop la différence. Si ce serait mieux.

En gros c’était nul. J’aimerai trouver quelque chose un jour chez Zara, moi aussi je veux être contente en sortant de chez eux!

Je me trompe où c’est pour tout le monde pareil?

…et italien aujourd’hui.

Je me suis dit qu’un peu de glamour et de bon goût ne serait pas mal en cette époque de soldes où on rêve de piocher dans du Chloé, du Balenciaga etc…adieu les foulards Hermès, voici de quoi rafraîchir les plus hot sur la plage!

Comme beaucoup ne vont pas dans des hotels du luxe avec plages privées et cocotiers réels, ou plage privée tout court mais non tiens, juste à côté, là où la marmaille hurle et jette des papiers de glaces à tout va, j’ai pour vous une bonne adresse pour faire de la frime un sujet plus abordable.

Italboutique
est une nouvelle boutique en ligne créée par M. Francesco Pierro qui a pour objectif d’habiller l’homme, la femme et l’enfant de la tête aux pieds. Et je peux te dire qu’en matière de frime, les italiens sont bons !

Il y en a pour tous les goûts: de la lingerie Lormar, du fashion fringue Blackjack, chacun y trouve son look de jet set. C’est la classe et la qualité de la mode italienne  ultra abordable.

En info, (vu que tu es en France donc tu ne peux pas savoir)

Lormar : la marque Lormar habille aujourd’hui environ 16% de la population féminine en lingerie, dans la tranche d’âge de 25/50 ans. Cette société, gérée de père en fils, existe depuis 40 ans. Elle produit à ce jour 10 millions de pièces par an. Un rapport qualité/prix imbattable pour cette marque qui réussi le pari d’allier recherche, nouveauté, élégance et confort…En 2 mots: « une valeur sure. »

Surtout qu’en c’est de père en fils.

Maintenant tu sais quoi faire sous ton parasol qui se fait la malle…

Un peu d’humour je vous prie, soyons sérieux.

Blackjack: considérée en Italie comme leader de la mode et des tendances, Blackjack ne lance pas moins de 6 collections par an, ce qui explique un flux tendu de renouveau exceptionnel au niveau des tendances.

Caractéristiques: habillement pour homme aux lignes dynamiques qui tournent autour d’un monde de jeu de l’imprévisible et d’adrénaline.

Alors on joue, on s’amuse et on lance un regard plissé aux lèvres pincées pour un ultime sens de confiance en sois.

Allez pêcher chez Italboutique pour plus de glam’ !!

Article sponsorisé

Je rêve de frais. Là, l’été à NY c’est comme être dans un sauna permanent. Le pire c’est sous le soleil au milieu des voitures, la températures augmente et tout se colle à la peau.

D’autant plus qu’aprés une virée shopping, je me suis rendu compte que ce sont surtout les modèles d’hiver qui m’attirent. Hormis l’éternel spartiates qui remplace la sandale avec une bride, je dis une bride parce que le côté tong me fait mal au pied en fait. Comme je n’ai pas trouvé ce que je voulais et que dans deux mois on est en septembre…que le temps passe vite, je déteste ça.

En gros, ma recherche du moment en matière de shopping se porte sur le plus grand des basique : le jean. Et un slim s’il vous plaît! un noir et un bleu, sans gnagnagni gnagna dessus et c’est dur à trouver. Le bon je veux dire. Celui qui fait de jolies fesses ou du moins des normales et biensûr pas trop cher. Avec ce que je demande cela ne doit pas être trop cher alors qu’en moyenne un « bon » jeans tourne au alentour de $150.

C’est bizarre d’ailleurs d’être en plein été et d’avoir la tête sur la rentrée avec les vernis noirs, la tocque en fourrure, l’écharpe et les chaussettes…et l’hiver avoir la tête dans le sable, les maillots de bains (jamais trouvé un bien) et les nus-pieds.

Comme je veux peu mais bien, genre coup de coeur et bien tout se fait au compte goutte. En tournant dans les boutiques de Soho, je flâne avec une idée que je n’arrive pas vraiment à trouver dans les rayons. On oublie les grand magasins je n’y ai jamais rien trouvé hormis quelques cosmétiques…même pas un t-shirt.

Le t-shirt…avec un jeans et de super pompes où on est hyper à l’aise et avec un grand sac aussi, ça c’est mon style. Avec des variantes mais je reste accro à ce costume. Je ne dis pas que je pense trés trés souvent à autre chose mais peut être que les moyens y sont pour un truc aussi mais non, je reviens toujours à cette combinaison de street-style. Un poil Chic, un poil basique mais comme on dit tout est dans les cheveux et le rouge à lèvres alors finalement un pshitt de parfum en plus et basta!

Désolé les filles de ne pas répondre à vos commentaires mais je les lis assidûment et tarde à vous répondre je sais. J’étais juste trés occupé depuis deux mois et mon énergie ainsi que mon temps ne m’ont pas permise d’être plus proche de mon blog. J’y remédie rapidos !

Bon week-end.

Ces chaussures des Prairies de Paris en 37.5!!!!

J’ai besoin de vous les filles!!

Alors mon appareil ne marche plus, tant pis, on fera sans!

Mes fameuses spartiates…je rêvais bêtement d’en posséder un jour, et voilà, ce fût fait. Sauf que, grande surprise, la qualité est trés mauvaise, je suis presque certaine qu’elles ont été fabriquées dans un pays sous dévelepper. Je dis ça parce que la qualité du cuir est vraiment minable. De plus, aprés une heure d’essayage in-situ dans la rue, la semelle du pied gauche a déjà montrée son peu de résistance. Là je me suis dis qu’elles n’allaient pas faire l’été…

Et puis quelques heures plus tard j’ai eu droit à une écorchure sur le pied droit dûe a la pièce en cuir à l’arrière de la chaussure. Pourquoi mettre une pièce aussi disgracieuse? c’est le parfait exemple de cheaperie repérable à 300 mètres. Donc je porte des pansements alors que justement je ne voulais pas en porter cet été, d’où mon choix sur les spartiates.

De plus, j’ai eu la 3ème surprise de voir à l’intérieur de la spartiate droite (là où y a les lagnière devant) que c’était gribouillé au stylo Bic bleu.

Merci Asos…OOOPs Urban!

Je me dis que de toute façon dans trois semaines je m’offrirais des pompes de reine bien que je craigne qu’en même pas un mois les vitrines afficheront les premières couleurs de l’hiver.

Bref, vivement les shorts et les tongs!

En ce moment je n’ai pas trop envie de me pencher sur les produits en tout genres. Alors on va faire comme on peu, avec le temps qu’on à.

Aujourd’hui ai utiliser ma CB. Je n’ai aucune envie de regarder mon compte. Je le ferai dans la journée. Je pense que je vais moins rigoler à ce moment là. Mais bon, il y a eu de l’utile dans l’air. Mes cheveux en souffraient, mes dents aussi…mes pieds aussi et je ne vous parle pas de l’intérieur de ma tête parce que là, ça soulage vraiment une fois que c’est fait. En gros, j’ai fonçé CB au poing aprés mon boulot. Franchment, ça va trés vite dans ces cas là, y a pas à dire, je me sens mieux.

Combien d’entre-vous se remette plus facilement de leurs émotions lorsqu’on lâche le lest à coup de fric? non mais, attends…

Moi, je me sens mal dans ma tête si je n’ai pas acheté un truc, même une bêtise de temps en temps. Sinon, je me rabougris comme un vielle limace. Ce n’est pas beau en effet.

Alors c’est avec plein d’entrain que je repars au boulot!

Bientôt les images…mais faut attendre un peu.

Contactez-moi

p1010005.jpg lamomedenyc@gmail.com
juillet 2017
L M M J V S D
« Fév    
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31