You are currently browsing the tag archive for the ‘New York’ tag.

https://i0.wp.com/thomashawk.com/hello/305309/480/netflix1-2005.04.21-19.07.25.jpg

Avec Netflix, tu peux commander des DVD par internet et les recevoir dans des enveloppes pré-timbrées par la poste. C’est TOP! En plus, tu peux les garder autant de temps que tu veux et à la réception de ton dernier film vu, ils t’en postent un autre que tu auras préalablement sélectionné sur ta liste. A découvrir gratos pendant deux semaines ou à s’y abonner à des tarifs trés trés intéréssants. Tu peux aussi regarder des films en « watch instantly » (visionnage direct depuis leur site) mais le choix des films sur ce mode n’est pas fameux. A moins de vouloir revoir un navet…et en plus il préfère les PC.

En tout cas, ce système fonctionne trés bien et c’est parfait pour ceux qui ont la flegme de sortir pour aller chercher un film, sans penser que c’est ultra pratique pour tous ceux qui n’ont pas le temps. Cela change totalement des Vidéo Future’s avec leurs choix de films commerciaux qui ont d’alleurs fait quasiment disparaître les petits vidéo club avec leur stock démentiel.

https://i0.wp.com/jerryoconnellfansite.com/news/netflix.jpg

Jerry Oconell fait son jogging avec Netflix.

Connaissiez-vous Netflix?

 

 

Voici la surprise de ce matin :

p1010003.jpg

Encore une confirmation que le climat est d’un changement radical d’un jour à l’autre. Je ne peux pas dire qu’il faisait trés froid hier, cette semaine fût plutôt douce et là, il y a de la neige…et, il neige.

Qui avait pensé à ses Moon Boots? et bien, je vais les porter aujourd’hui!

PS : j’a dûe enlever quelques photos, j’a des petits problèmes avec WordPress, il les confond se con!

p1010003.jpg

…parce que je vous avais dit qu’il y a des soldes juste aprés Thangsgiving et que d’ailleurs, je n’y allais pas pour moi. Mais bon, l’hiver se fait sentir et la neige aussi. Je me dis que mes boots en cuir dans la neige cette année, cela ne se fera pas sans une paire de copines spéciale-neige. C’est vrai que c’est moche. Les boots d’hiver ne sont pas un super achat dans le sens où si on cherche de la finesse, c’est cramé. Par contre, je dis ça mais il ne faut pas trop me croire, en fait, il y a des modèles que j’aime bien, surtout avec de la fourrure. En allant donc faire un tour à Loehmann’s, et aprés avoir fait le tour du misérable rayon hommes au sous-sol, je m’enfuis doucement dans le bordel coin chaussures, voir boots du Santa Claus.

Je tombe sur une paire de boots style Ewoks, daim+lapin. Le prix ? $40. Pas la ruine. Et bien je vais m’épanouir un peu, parce que ces boots dont je reconnais le manque de goût, et bien, elles me plaisent. J’ai presque envie qu’il neige demain. Je l’ai ai porté avant hier et je te confirme que le lapin ça tient chaud, qu’en plus c’est doux et que le poil clair et mieux que le noir. Je les ai vu en noires et elles font supra-basiques, même que l’on croirait que la fourrure est fausse. Mais je me demande si je dois virer les lanières? au moins celle du haut…mais je ne sais pas.

Toi qui sait, qu’est ce que tu en penses? avec ou sans?

 

p1010002.jpg

Alors que tout le monde s’arrache les foulards Topshop ou Zara, j’ai opté pour un foulard Indien rose et or ultra flashy. Déjà parce que j’adore les couleurs qui pètent et que l’hiver est si fade, je trouve que c’est aussi à ce moment là que l’on devrait porter des couleurs dites : été. D’autant plus que de lâcher $75 ou $80 pour un foulard chez Zara, non merci!

Bon d’accord, il n’est pas en laine mais en coton mais je souligne que le mien, il fait bling-bling quand je marche. Ils ont pensé à mettre des petites boulles dorées sur chaque angles. Et en plus, il super grand. Et puis, si j’ai froid je porte une fourrure ou une longue étole en soie violette électrique qui traîne jusque par terre. Ouais, comme une princesse, il ne me manque plus qu’une couronne et je fête Noël.

Et vous, c’est quoi votre tour de cou de cet hiver?

Une minerve?

barneysgreen7.jpg

Barneys se met au vert, pour voir le Barneys babble live avec Simon Doonan (Barney’s Creative Director) et Julie Gilhart (Barney’s Fashion Director) le tout sur fond « de télé-achat », c’est ici. Le catalogue est . Oui, Julie trouve que le Prince Charles est super sexy…et les paillettes sur le top sont réellement faites par des lezbiennes aveugles. Ils ont l’air de ne rien prendre au sérieux, alors que quand même, si la mode se met un peu à faire du bio, ça peut en faire sourrire certain mais c’est tout de même une bonne perspective. Bon ok, c’est du gros marketing et j’attends encore que le look bio soit un peu plus attrayant, parceque l’écolostyle m’ennuie un chouya!

barneysgreen4.jpg

barneysgreen3.jpg

Phillip Lim, Go Green Organic Dress $595 :

 

 

Ouais, les prix sont loin d’être cheap et la robe Philip Lim pourrait être mieux…

Et toi, t’en penses quoi de la fashion bio?

Penses-tu faire mieux avec une botte de fouin et trois graviés? tu peux déjà fabriquer une broche et la vendre $200, t’inquiètes du prix, c’est normale.

et si tu culpabilises, achète un sapin et ouvre un bar à coktail chez toi.

J’avais parlé d’un jeans Seven taille haute. Je l’ai sur moi. Le truc, c’est que je me rends compte qu’il est un poil grand malgré qu’il soit censé faire ma taille… Je me demande si je dois le mettre dans une machine à chaleure Supra-Hot pour que la fibre se resserre, mais je me dis que cela risque plus de faire partir la teinte que de la rétrécire. Que dois-je faire? sachant que je ne peux pas l’échanger et que ma taille c’est la mini qui existe. J’ai pensé à une couturière mais sur NY, je n’en connais pas une bonne et pour un jeans, elle a intérêt d’être trés douée pour ne pas me bousillier la coupe! ect…et je l’aime bien mon jeans, je le porte quand même, mais bon.

J’ai besoin de vos tips (conseils)!! et est ce que cela vous est déjà arrivé? dites moi tout!

Alors, on est samedi, le soleil est doux, j’ai fais une quiche fameuse que je pourrais vendre $55 et un clafoutis aux fruits qui me fera ouvrir un resto, mon petit expresso dans une main, voici mes histoires de boutiques géantes qu’il faut connaître.

Century 21, alors c’est grand. Je ne dis pas que vous y trouverez des perles rares mais on en repart toujours avec des trucs. C’est pas cher, il y a toutes les marques (enfin beaucoup d’entres elles) mais faut fouiller…et la qualité des fois me laisse perplexe. J’y ai trouvé des shoes Theory trés classiques qui me font mal aux pieds, un blazer Lagerfeld trés classique où je me pose des questions sur la coupe, je trouve qu’il y a trop de place pour la poitrine vu le gabarit de la veste. Moi qui adore les blazers, je suis sceptique. Mais bon, allez-y comme ça, DANS LA SEMAINE SI POSSIBLE, le week-end c’est la folie. si vous cherchez du Isabel Marant ou VBruno, n’y pensez pas, je n’en ai jamais vu. Par contre, vous y verrez des fringues ecrasées par terre, en boule, déchirées ect…c’est pas la zone mais ça fait dégriffe.

Loehmans, c’est plus petit. D’accord, il y a plein de truc mais faut fouiller aussi. Je trouve qu’il y a plus de choix chez Loehmans, en tout cas, c’est l’impression que j’ai eu. J’y ai trouvé une ceinture leopard en poil, un soutif à ma taille (à force vous allez pensez que je suis microscopique), un cashemire cardigan qui pluche au bout de deux jours ect…pour pas cher.

A savoir qu’on est aux USA et même à NY les goûts sont bien différents qu’en France…je me comprends, les émigrés doivent le savoir aussi, on est pas dans le pays de la culture et du goût. Oui je sais c’est un peu rude mais j’ai raison. Et puis, c’est l’histoire d’aller frémire sa CB en faisant des affaires parce que toi, avec tes Euro tu es gagnante. Parce que si tu veux des bottes c’est easy, ici en moyenne ça coûte $700 la paire et c’est le minimum. Oui, autant s’offrir des Chloé, je te suis dans tes idées authentiques. Je te vois déjà sortir du magazin avec un gros sac moche de chez eux, le sourrire aux lèvres et le compte en banque inerte.

Et quand tu auras testé, viens me le raconter!

https://i0.wp.com/www.therealestatebloggers.com/images/chinatown_new_york.jpg

…prépares-toi.

Prévois ta crème hydratante que tu auras planquée au fond de ta valise, la tenue de GI parcequ’ici tu vas y faire des affaires, oui toi, fille européenne avec tes euros d’or. Attends-toi aux $$, ça va flamber.

Tu peux aller assouvir ton décalage horaire dans l’hôtel de ton choix, ou sinon tu auras pensé à matter Craigslist pour une colocation d’une semaine. Une fois que tu seras ajournée dans la pendule New Yorkaise, tu iras de suite te faire un Diner cheap du coin, juste pour tester le breakfast de ton pays de vacances. Alors, ne te soucies pas de la qualité, n’oublie pas que tu es en vacances et que maison tu retrouveras dans une semaine. Pense aussi à aller dans une Pharmacie, déjà tu auras un choc. Comment est ce possible? réfléchie. Achètes-toi des Hearing Plugs (boulles Quiès, ça n’existe pas des aussi bien, par contre tu en auras 50) sinon tu ne dormiras pas les nuits suivantes, oui on s’habitue au décalage horaires mais pas au bruits. Tu me remercieras, ensuite. Si tu veux voir les buildings t’es servi, ne cherche pas loin, prends ton guide du routard que tu auras prévu et te voilà bonne touriste de base. Non, pas encore. Va faire un tour de Manhattan en bus rouge (pas l’hiver sinon tu vas crever aux USA et JE NE TE LE CONSEILLE PAS) ou un tour en Hélico’ à $100/personne : c’est pas mal, ou un tour de mémé à cheval dans Central Park en pensant à Woody Allen. Sinon, va dans un Barnes and Nobels, c’est une librairie, oui, tu auras un choc c’est naze mais c’est comme ça ici, on aime la sécurité tranquille. Trouves -toi le ZAGAT, tu y trouveras plein d’infos sur les resto’, le shopping ect…c’est du local, du test de particuliers mais méfies-toi quand même des goûts d’un pays que tu ne connaîs pas, tu peux souffrir. De toute façon, ne t’étonnes pas d’entendre des français comme toi à chaque coin de rue, la France est plus grande que tu ne le pensais, tu apprendras des choses.

Tu as faim de fringues et peu de tunes, va faire un tour chez LOEHMANS et CENTURY 21. C’est de la fringue en tous genres pour pas cher. Oui, c’est possible. J’y ai trouvé plein de trucs (veste K Lagerfeld, shoes Theory ect…culottes…) finalement et tout le monde dit que c’est le bon plan de NYC. Alor, tu vois?. J’ai raison. Si tu cherches un resto frenchy, déjà, c’est branché. Toi, tu es le Luxe, ne l’oublie pas. Sois facile, n’exige pas que l’on te serve comme si ou comme ça, c’est comme les autres on l’habitude, ce n’est pas la France. Si tu veux des fleurs, le choix est naze et surgelé, opte plutôt pour une ballade dans les rues, tu en auras pour 7H.

Penses aussi que Brooklyn est bien, NY n’est pas limitée à l’île, ça te fera une culture (tranchée entre le centre-ville et la proche banlieue) que tu n’aurais jamais soupçonnée. Il y a aussi de grands Museums (MET, MOMA, Whitney ect…) et une masse de galleries dans Chelsea où il ne te faut qu’un pas dans un building pour en voir cinq d’un coup. Ne t’étonnes pas d’ailleurs que l’on te matte de traviolle à l’entrée des buildings, ce n’est pas contre ton étrangeté mais c’est juste l’ affirmation existentielle du Sécurity Man. Et puis dans le Subway, ne regarde pas trop les gens fixement parce que tu es crevé, que tu ne sais plus où tu es, saches qu’ici les gens n’y sont pas habitués. Ils vont soit se sentir comme obligés de te parler (et fais gaffe, à NYC on tchache grave) ou se sentir …ouais imagine. Et puis, malgré ce que l’on pense, on ne se touche pas, même si on vient du sud, ça ne change rien au fait que le contact est …dans la grande gueule sans toucher. D’ailleurs, un homme n’est pas galant, en tous cas c’est rare (j’ai vue des filles trépigner debout au comptoir de bar alors que le garçon est tranquille sur un siège) il fout un choc, à l’air célébre.

NY c’est tous les styles, même ceux que tu pensais qui n’existaient plus, sauf en Inde. L’Inde c’est trés branché en fait, attention!. Tu verras des looks qui n’existaient que dans les films des années 80 (pas la branchitude de Stockolm où là, ça tue) et toutes les époques en même temps. Pense aussi que tu n’es pas toute seule, des milliards d’étrangers sont là, avec toi, dans la même ville. NY c’est cher. Peut être pas pour toi qui est en vacances, mais y vivre c’est chaud. un loyer est ce qui avale ton salaire, saches le. Sans compter que le téléphone et internet c’est craignos à mort, le mythe des années 70 (qu’on a pas connu d’ailleurs, trop jeune) n’existe plus. Réjouis-toi de ton conseiller formé de ton mobile, parce qu’ici Verizon c’est la grande merde! et je ne suis pas la seule à le confirmer, sans compter le tarif des forfaits. Oui, on paye aussi les appels entrants, entre autre.

Bon, tu peux aussi trouvez comme moi une boussolle nunuche from Manhattan, qui t’indique le nord et le sud de la ville, ça marche, j’en ai la preuve. Vu que les quartier sont quadrillés, tu auras vite l’impression d’être un rat, d’ailleurs passé une heure, tu en verras quelques uns. Amuses-toi, ce sont tes vacances, tu es loin de chez toi.

Par contre si tu es paumé et que tu as besoin de quelque chose, les gens sont en général trés sympa, ils se manifestent vite. ça peut devenir un film, mais les films de références que tu as en tête, peut être qu’ils se passe aux USA et certainement à New York.

PS: au fait, les soldes, c’est toute l’année.

Et si tu es sage, je te raconterai un jour mon expérience dans un resto chinois paumé de Chinatown à 2H du matin, un soir que je ne peux te confirmer tel fût ma fatigue.

 

L'image “https://i2.wp.com/www.fallonandrosof.com/images/currinthanksgiving.jpg” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.

L’année dernière j’ai gagné une dinde à mon supermarché pour Thanksgiving. A cette occasion ainsi qu’à noel, on peut gagner de la viande grâce a toute la tune qu’on leur a laissé en faisant nos courses aux points accumulés chez eux. Et bien, je trouve que c’est super, au moins on peut avoir quelque chose sur la table et le partager avec nos proches, sacré bonus. Quand la caissière m’a dit que je pouvais aller choisir ma dinde si je voulais, sur le coup j’ai rien compris. Je venais pour deux pommes et vas-y reparts avec un oiseau aussi lourd qu’un sanglier. Je ne vous raconte pas le périple jusqu’à chez moi, j’ai dû la faire tomber poser par terre plusieurs fois et me percer un poumon au passage. En plus, ça caillait et la nuit est arrivée au bout d’un bloc. J’ai des photos mais vous ne les verrez pas, profitez plutôt des jeunes filles de John Currin. Une dinde pour 14 personnes ça prend tout l’évier et ça éclate mon plat. Heureusement, je sais découper une charrue volaille et j’en ai fait des sacs congèl’ pour six mois. Je vous rassure, elle était exquise et je vous dirais aussi que mes pommes ont la taille de pamplemousses, mais ici c’est comme ça, la terre se nourrie de choses étranges.

Sinon, Thanksgiving c’est quoi? déjà, c’est férié. Cela se passe le quatrième jeudi de Novembre et on remercie Dieu par des prières et des réjouissances pour les bonheurs que l’on a pu recevoir pendant l’année (sources : Wiki) et on bouffe. Alors l’histoire depuis Wiki :

En 1620, une centaine de pèlerins Puritains britanniques, pourchassés, fuirent vers la Hollande où ils embarquèrent à bord du Mayflower, à destination de la Virginie. En décembre 1620, c’est finalement à Plymouth (Massachusetts) que les 131 colons posèrent le pied sur le Nouveau Monde. En raison de leur peu de connaissances agricoles et d’un hiver particulièrement rigoureux, la moitié d’entre eux ne survécut pas au printemps suivant. Un indien Wampanoag du nom de Squanto entra en contact avec les immigrants et, avec sa tribu, leur offrit de la nourriture et leur apprit à pêcher, chasser et cultiver du maïs. Pour célèbrer la première récolte, à l’automne suivant, le gouverneur William Bradfordprière est de fête. Les colons invitèrent le chef Massasoit et 90 indiens à partager leur repas, en guise de remerciement pour sceller une amitié durable (avec le résultat malheureux que l’on connaît…) et un pacte commercial. Des dindes sauvages et des pigeons furent servis à cette occasion .

 

Deux ans plus tard, la colonie célébrait à nouveau la fin des récoltes, mais rendant surtout grâce à Dieu. Cette fête devint très vite simplement religieuse, et toute référence aux Amérindiens fut rapidement oubliée, d’autant qu’après la mort du chef Massasoit qui garantissait la paix, les Wampanoag furent finalement exterminés en 1676.

C’est l’occasion d’aller voir sa famille (si vous avez envie de les voir AUSSI avant Noel) ou de faire ce que vous voulez. En plus le lendemain, il y a des soldes!

 

 

 

 

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/archive/a/a8/20070105122525!Champagne_Cocktail.jpg

Les hivers à New York sont rudes. La nuit tombe vite, il fait trés froid, il y a beaucoup de vent et l’architecture n’y arrange rien. Entre les buildings et le quadrillage des rues, le vent souffle fort. Je me rappelle d’un mois de février où j’ai eu la peau brûlée par le froid alors qu’il y avait un soleil magnifique. En ce moment on est pas encore dans la glace mais l’hiver se fait sentir, les peaux se déssèchent, les cheveux s’électrisent. Donc, qu’est ce que je fais pour vaincre ses intempéries?

 

Déjà on zappe les crèmes Nuxe qui n’hydratent que pour l’été et on garde l’Huile Prodigieuse en complément.

J’ai trouvé la crème de huit heures d’Elizabeth Arden, que j’utilise la nuit parce qu’elle est grasse (elle répare); La Cold Cream d’Avène qui est grasse aussi mais protège bien; la crème de nuit à la rose de Weleda parceque celle-ci a plus de consistance que celle de jour (trop fluide); les crèmes de chez Clinique pour peau sèche, en ce moment j’ai la Continuous Rescue antioxidant Moisturizer, qui ma foi, me convient bien.

On évite de se tartiner de fond de teint et de poudre sans y ajouter une goutte d’huile, et oui, ça n’aide pas hormis de chercher l’effet masque, il faut aussi hydrater son make up. Surtout que mon make-up, l’hiver, il se fait vite la malle. Et on pense aussi à ne pas abuser des masques à l’argile si on a tendance à peler, mais on opte plutôt pour « une cuisine maison » (le truc de grand mère avec avocat ou banane, yahourt ect..). On ne fait pas non plus d’UVA déjà parce que c’est mauvais, on va faire un tour dans un sauna, ça nettoie et habitue la peau au chaud/froid. Sinon on opte pour le Yoga Bikram, sauna et sport en plus.

Enfin, il n’y a pas de secret, il faut s’hydrater. Et s’il y a brûlure, rien de mieux qu’une couche de vaseline ou de Biafine pendant la nuit et boire beaucoup d’eau.

 

Tips: je mélange souvent les crèmes, je n’hésite pas à en mettre deux différentes comme ma Clinique avec une de chez Murad qui reste trés fluide.

Et vous? quels sont vos trucs de l’hiver?

Ps: est ce que quelqu’un a testé la crème Strivectine?!

Contactez-moi

p1010005.jpg lamomedenyc@gmail.com
mai 2017
L M M J V S D
« Fév    
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031