You are currently browsing the tag archive for the ‘sephora’ tag.

https://i0.wp.com/weblogs.variety.com/photos/uncategorized/jeanpaulgautier.jpeg

Direction Sephora pour une rencontre non moins déplaisante avec les crèmes miracles et les rayons rose bonbon qui sentent le démaquillant. Allons bon, mais pourquoi?. Pourquoi pas, surtout un samedi de Thangsgiving, ça croule de monde et ça fait déjà noël. Hormis avoir traîné dans tout le magasin, pour ne pas dire sur toute la féminité commerciale, je me dis que je pourrais prendre un truc pour les hommes. Pas pour moi, je te rassure. J’ai été déçu par le peu de choix alors qu’un homme peut aussi avoir des problèmes de peaux, de cheveux qui tombent ou qui ne brillent pas, et puis eux, ils se rasent quand même sur le visage et…ça peut rendre la tronche comme un cocotier. Nous on peut feinter, et puis justement on a un miracle-it-truc tous les six mois. MEC + produits de soins = tu n’as pas d’autres choix que de chiper en cachette ceux de ta copine.

Alors, à part le parfum, il y a une lotion aprés-rasage Chanel qui chlingue* et rien. Si. Je vois des grosses boîtes noires chez JPG, y en a qu’un qui y pense, c’est bien lui. Les packagings sont beaux, j’en deviendrai un peu collectionneuse. Mais quand même, va plus loin. Je saisi un tube lipstick* et me dit « tiens un beurre à lèvres qui fait chic », j’ouvre, c’est trés sombre et la couleur est plutôt pour moi. Je vois mal mon mec avec ça sur les lèvres, surtout que l’on penserai aisément qu’il a tout le glamour de quatres filles en une lèvre. Je saisi une grosse boîte, « tiens un fard rose fushia avec un gros plumeau! » Damned! ça fait un peu Drag Queen sur les bords non?. Bon, l’idée que JPG l’ai conçu, je trouve que c’est tout à fait dans son style et ça m’amuse. Non, cela ne fait pas forcément homo mais exubérant-extraverti et pourquoi pas du blush rose sur un vrai mal sophistiqué? why not!? mais un coup de baroque c’est difficile à porter, en tout cas, je ne connais pas d’hommes qui sachent l’assumer mais surtout de ne pas avoir l’air con. Ne me parle pas de Lagerfeld, lui, il a dépassé le stade et il a même dépassé l’embaumement.

L'image “https://i0.wp.com/www.lambdanachrichten.at/ln200501/img/gaultier.jpg” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.

Je dis qu’il faut plus de produits de beauté chez les hommes, avec des mecs en photos, des slogans de mecs. Y en a marre de penser qu’un mirroir n’est fait que pour des femmes, à la forme des femmes. D’ailleurs, il y a des choses à faire aussi dans les rayons fringues : C’EST NAZE. Je culpabilise d’avoir autant de choix alors que mon mec, lui, d’ailleurs, s’ennuie. Bon il a raison. Alors que s’il y avait plus de choix pour les hommes, avec de la coupe sympa, pas que du basique où l’on s’ennuie et que de toute façon on a déjà, et bien là, il y aurait un peu plus de plaisir à la terrasse d’un café, comme qui dirait. On ne serait pas les seules..

Saches que même si tu désaprouvres le make-up JPG, il aura tout de même reussi à te faire sourrire; et que ton mec voudrait peut être te piquer tes fringues. Tu verras, un jour.

Et vous? vous êtes pour ou contre un mec bien bien habillé?

Et pour un mec qui ne te pique pas tes tubes luxueux de salle de bains?

Et pour un mec qui ressemble à ta mère?

lipstick*: rouge à lèvre

chlingue* : ça pue.

L'image “https://i0.wp.com/www.mcq.org/seminaire/francais/chap3/photos/sde-ng-6.jpg” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.

…ouais. Je dois dire que depuis trois mois j’ai bien l’impression que mon horloge corporelle en a prise un coup. J’ai décidé pendant l’été de retrouver ma couleur capillaire naturelle, donc, j’ai commencé par avoir les racines dégueu’ claires, résultat : j’ai gagné la rencontre avec un cheveux blanc. En pensant à mon brun de jeunesse, me voici propulsée vers l’ingrate impossibilité de pouvoir lier mon souvenir à la concrète image de mon âge. J’ai hésité, j’en fais quoi…je le garde? la nature nous a dôtée de doigts et ce n’est pas pour rien donc, je l’arrache. Depuis, j’hésite sur l’effet fadasse ou manque de contraste de ma tête. Ceci dit, je perds moins mes cheveux qu’avant. Je ne suis pas chauve je te rassure mais c’est assez culpabilisant de voir des touffes partir tous les matins dans ma poubelle pop de salle de bain. Et là, mon mec se radine avec son épilateur nasal en me demandant « si c’est bon comme ça? ». L’injustice n’est pas pour toutes, la preuve. A part mon cheveux blanc qui me fait réfléchir, je ne peux pas m’approcher d’un mirroir loupe. Cela a toujours été la réflection dangeureuse, même à 20 piges. C’est comme l’apparition d’un vaste champ de maïs à défricher, une image de sois si proche que le plaisir en est loin. Le labeur, lui, est bien proche. Et toi aussi d’ailleurs, je te vois venir. Outre le fait qu’à l’approche imminente de l’âge où les boutons sont censés ne plus exister, tu te rends compte que non, ce sont des conneries de veillasses des années quarantes, mais qu’est-ce qu’elles bouffaient quand même pour avoir ces idées-là?, et qu’il va falloir s’offrir un Zeno pour Noël. Moi j’y pense. Parce que quand même le coup du bouton qui déboulle alors que l’on a plus l’âge de fréquenter des djeun’s, ça craint. A croire qu’en plus, qu’en il y en a un, il est encore plus frustré et veut se faire reconnaître…sur notre territoire en plus. Alors, je me dis qu’un coup de cramage d’ipod ça le fait. Sur le coup, je me suis dit avec mes idées de pauvres qui peut faire comme les autres à moindre frais, je me suis dit que si je mets un caillou sur ma gazinière j’arriverais aussi à cramer mon bouton-foetus. Sauf qu’aprés une seconde, je me vois avec une brûlure pas sympa, en forme de caillasse sauf que les caillasses à New York ressemblent à des pavés. Lifting en plus, râté.

Le pire c’est que lorsque j’en parle au téléphone avec celles qui ne m’ont pas vue depuis plus d’un an, me disent en bonnes copines toujours d’accord, « oui tu as raison il faut y faire quelque chose, ce n’est pas possible tu as certainement une tronche de morue« . Les boulles. Alors là, je peux te dire que je vais pronto investir dans un sérum anti-âge avec le Zeno et une couleur capillaire. Quand même, il y a des soins qui marchent, me dis-je… Le temps est une injustice, même si on s’apprécie avec « l’âge », n’empêche que si on pouvait conserver notre fraîcheure, ça le ferait.

Je suis tenté pour une cure de double sérum de chez Clarins, le Estée Lauder « brown bottle », le Shu Uemura Deap Sea ou le Shiseido couleur argent. Oui je sais, je suis lançé.

Que dites-vous?…dites-moi.

PS: la photo est une personne qui a été aussi appétissante que Tom Ford, alors ça vaut le silence.

sinon, c’est ce qu’il risque de t’arriver avant que tes amies ne te le disent. Saches que les copines c’est vaches aussi, sous un certain angle.

Un conseil, ne sois jamais dans un angle, ça ne te mettra pas en valeur.

 

 

 

 

 

 

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/archive/a/a8/20070105122525!Champagne_Cocktail.jpg

Les hivers à New York sont rudes. La nuit tombe vite, il fait trés froid, il y a beaucoup de vent et l’architecture n’y arrange rien. Entre les buildings et le quadrillage des rues, le vent souffle fort. Je me rappelle d’un mois de février où j’ai eu la peau brûlée par le froid alors qu’il y avait un soleil magnifique. En ce moment on est pas encore dans la glace mais l’hiver se fait sentir, les peaux se déssèchent, les cheveux s’électrisent. Donc, qu’est ce que je fais pour vaincre ses intempéries?

 

Déjà on zappe les crèmes Nuxe qui n’hydratent que pour l’été et on garde l’Huile Prodigieuse en complément.

J’ai trouvé la crème de huit heures d’Elizabeth Arden, que j’utilise la nuit parce qu’elle est grasse (elle répare); La Cold Cream d’Avène qui est grasse aussi mais protège bien; la crème de nuit à la rose de Weleda parceque celle-ci a plus de consistance que celle de jour (trop fluide); les crèmes de chez Clinique pour peau sèche, en ce moment j’ai la Continuous Rescue antioxidant Moisturizer, qui ma foi, me convient bien.

On évite de se tartiner de fond de teint et de poudre sans y ajouter une goutte d’huile, et oui, ça n’aide pas hormis de chercher l’effet masque, il faut aussi hydrater son make up. Surtout que mon make-up, l’hiver, il se fait vite la malle. Et on pense aussi à ne pas abuser des masques à l’argile si on a tendance à peler, mais on opte plutôt pour « une cuisine maison » (le truc de grand mère avec avocat ou banane, yahourt ect..). On ne fait pas non plus d’UVA déjà parce que c’est mauvais, on va faire un tour dans un sauna, ça nettoie et habitue la peau au chaud/froid. Sinon on opte pour le Yoga Bikram, sauna et sport en plus.

Enfin, il n’y a pas de secret, il faut s’hydrater. Et s’il y a brûlure, rien de mieux qu’une couche de vaseline ou de Biafine pendant la nuit et boire beaucoup d’eau.

 

Tips: je mélange souvent les crèmes, je n’hésite pas à en mettre deux différentes comme ma Clinique avec une de chez Murad qui reste trés fluide.

Et vous? quels sont vos trucs de l’hiver?

Ps: est ce que quelqu’un a testé la crème Strivectine?!


 

graphic-girl-1-clean-color1.jpg

Clinique! cela fait quelques années que j’utilise la formule 3 temps (sauf la lotion qui m’attaque un peu) le savon et le Dramatically Different sont mes basiques. Bon, je reste une accro des produits de beauté qui vantent des miracles, soit. Mais là, je ne vis pas sans ces deux là deux fois par jour, si, je vis quand même on se comprend c’est une question d’habitude. Pourquoi? d’abord, le nettoyage à l’eau est plus efficace et plus rafraîchissante qu’une lotion sur un coton; et comme le savon déshydrate (et oui à croire que tout part dans le lavabo) le Dramitically est effectivement neccessaire. Cette petite bouteille n’est quand même pas là que pour réhydrater l’épiderme que l’on a perdu dans le lavabo, quoi que c’est vrai ça hydrate super, à un tel point que lorsque je suis en panne de tout du reste de ma salle de bain, je ne met que celui-ci et cela me suffit. Dans la même gamme, j’ai découvert le scrub Clinique et le Deep Cleansing Emergency Masq et là, si vous avez besoin de retrouver un teint frais au lendemain d’une soirée ultra arrosée par exemple c’est le truc IN.

 

L’avantage des produits Clinique c’est qu’ils durent comme (normalement) tous produits de qualités. Bon, ce n’est pas du bio, ok, mais le bio ça débarque à peine dans les tubes à des prix luxe. Et oui, pensez plutôt à vous offrir des huiles essentielles et des fruits et tout…et de vous les mettre sur la figure, je ferais un post là-dessus.

 

Le scrub donc, à utiliser une fois à deux fois par semaine, pas besoin de vider le tube, juste une pointe suffit. L’effet est hyper frais, nettoie bien et laisse la peau propre-blanche. Oui, les produits clinique rendent blanc enfin, le teint gris n’est plus là, doù teint pâle+blush rose= j’ai 19 ans. C’est déjà pas mal.

 

Le masque, super! parcontre je m’explique juste sur un point, je n’ai jamais fait le scrub + le masque car c’est comme ça, en ce moment j’ai un gommage Bliss à finir. Le masque est vraimment efficace, auparavant, j’avais des boutons des allergies : tout est parti. Pas besoin d’en mettre une tonne, pas besoin de laisser super longtemps (il y a de l’argile, moi ça me sèche la tête). Je l’utilise une à deux fois par semaine. Je dis ça mais sachez que cela n’emporte que moi, ma satisfaction déborde.

 

Et vous, qu’est ce que vous utilisez?

 

PS: j’ai la peau mixte à sèche, je dois dire que le climat NYC ne m’aide pas.

 

Contactez-moi

p1010005.jpg lamomedenyc@gmail.com
juillet 2017
L M M J V S D
« Fév    
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31